Actualité

9 mars 2012

Les revendications des sous-officiers reposaient-elles sur une erreur de calcul?

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : ,

Parmi les sujets brulants à traiter au niveau du conseil de gouvernement, le cas des sous-officiers a fait l’objet d’une discussion et d’une résolution.

Selon le communiqué du gouvernement: « suite à la récente hausse des salaires et consécutivement à des contraintes purement techniques qui ont faussé le calcul du montant total des impôts à prélever sur les diverses indemnités perçues par lesdits sous-officiers, un nouveau calcul va être fait pour que la promesse présidentielle en la matière soit intégralement honorée. » Au final, les retenues sur les indemnités seront supprimées de 75% à 80% pour les militaires, avec un rappel de prélèvement d’impôts des deux premiers mois de l’année.

Une partie des sous-officiers, surement conscient de la difficulté « d’un zéro impôt », accepte la proposition du gouvernement. Tandis qu’une frange continue de persister sur la suppression totale des impôts sur les indemnités. Ils vont même jusqu’à demander le limogeage du ministre des forces armées. Pour enfoncer l’épine, cette frange s’est empressée d’émettre un communiqué incitant les militaires, les officiers et les soldats de rang à rejoindre la caserne du Capsat. Le ministre en question soupçonne depuis le début de cet attroupement, qu’il y a anguille sous roche. Il accuse que ceux qui persistent ont une autre vision dans la tête, qualifiée par le ministre de « politique ». Ce dernier ayant été pointé du doigt à cause de son absence au camp de Soanierana. Il s’est justifié en disant que « mon absence au Capsat ne signifie pas une fuite de responsabilité. Cela fait partie d’un code d’éthique et de déontologie que nous souhaitons restaurer ».

En tout cas, les autorités n’envisagent pas une quelconque arrestation. Le général Lucien Rakotoarimasy, a repris ses dires en soutenant qu’  « il faut bien enquêter et réfléchir sur l’évènement et apporter des preuves avant toute arrestation». Indépendamment de leur avis, soyons réaliste. Si on accorde aux militaires l’exemption d’impôts, les autres corps de l’administration demanderont surement la même chose…






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *