Actualité

12 juin 2012

Les résultats des aides extérieures ne sont pas visibles au niveau de la population

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : , ,
aide financiere

Le coordonnateur national du PNUD à Madagascar à lancé l’atelier présentant le « rapport sur la coopération au développement 2010-2011 à Madagascar ». Sous l’égide du Vice Premier Ministre Botozaza Pierrot, les représentants des bailleurs de fonds et de la communauté internationale ont répondu présent, aux côtés des responsables de la Primature, de la société civile et de quelques ONG œuvrant dans le développement. Une mise au point sur la situation des aides extérieures a été faite.

Si le volume des aides extérieures a sensiblement baissé depuis 2009, les partenaires techniques et financiers n’ont pas tout arrêté. Un volume d’aide a régulièrement été décaissé pour Madagascar malgré le contexte de crise qui ronge le pays. Pour préserver les acquis et assurer une stabilité sociale, 425 millions USD par an en moyenne ont été alloués au pays dans le cadre de programmes sociaux. Ces fonds ont été versés directement aux programmes, contournant les structures publiques pour éviter le détournement de l’usage de ces fonds.

Le représentant des Nations Unies a indiqué que pour les secteurs de l’éducation et de la santé, le budget alloué est passé de 134 millions USD à 185 millions USD entre 2009 et 2011. Cependant, de so propre aveu, l’efficacité de ces aides a été remise en question. Par exemple, malgré la hausse des fonds alloués, beaucoup d’enfants ont abandonné l’école et le taux de vaccination est en baisse. L’absence de dialogue avec l’état malgache a entraîné un décalage entre les projets sociaux financés et les résultats perçus au niveau de la population.

Le VPM Botozaza Pierrot a d’ailleurs souligné que « l’objectif de toute forme d’aide ne doit pas être le soulagement immédiat de la pauvreté, mais son éradication à long terme ». Il incite ainsi à la reprise du dialogue entre les partenaires techniques et financiers de Madagascar et le gouvernement pour une meilleure gestion de ces fonds alloués et que les programmes doivent être adaptés à la réalité du pays. En 2011, 405 millions USD ont été alloués à Madagascar alors que les malgaches s’appauvrissent de jour en jour.






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *