Actualité

31 juillet 2012

les PME doivent se regrouper pour satisfaire les grosses commandes

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : , , ,
cluster

La culture du partage, de la solidarité et de l’entraide ne sont pas des traits que l’on retrouve dans la majorité des entrepreneurs malgaches. Le président du Fivmpama (Union des entrepreneurs malgaches) ne mâche pas ses mots. Les PME malgaches n’arrivent pas à percer le marché international. Il va même jusqu’à déclarer que Madagascar est un pays d’échantillons. Les entrepreneurs participant aux foires internationales, présentent des produits de qualité qui séduisent rapidement les clients étrangers. Seulement, les capacités financières et le manque de professionnalisation de toutes les filières confondues font que les PME n’arrivent pas à satisfaire les commandes et garder un niveau de qualité constant des produits exportés.

Afin de développer les exportations malgaches, l’Agence Française pour le Développement a financé un centre de ressources dédié au commerce international. Le CRCI a pour objectif d’appuyer les opérateurs économiques et de percer de nouveaux marchés. Ainsi des clusters d’entreprises ont été créés dans divers secteurs. Dans le domaine du textile, des zones franches se sont regroupées afin de mutualiser leurs ressources. Ceci leur a permis de décrocher des contrats pour des géants du textile (Decathlon, Levi’s…). Ensembles, les zones franches arrivent à satisfaire les commandes reçues. Le CRCI a servi à la normalisation des process de fabrication de chaque entreprise pour fournir des produits de qualité homogène. En se regroupant, les entreprises ont pu s’agrandir et percer d’autres marchés.

Encore très peu d’entrepreneurs s’engagent dans cette démarche de mutualisation de ressources et de moyens. Certains, comme le déplore le président de la Fivpama, préfèrent décliner des gros marchés au lieu de se regrouper avec d’autres entrepreneurs. Pourtant avec la mondialisation, si les PME locales ne se mobilisent pas, elles vont souffrir de la concurrence étrangère. De plus avec la signature de plusieurs accords économiques (APE, SADC…), Madagascar pourra exporter ses produits exemptés de taxes et sans quotas vers les pays signataires, mais en contrepartie ces pays pourront à leur tour vendre leurs produits dans la Grande Ile. Tout seul on peut aller vite, mais ensemble on peut aller plus loin.






 
 

 
Bila Tarabey signant son livre

Bilal Tarabey, Madagascar, dahalo

Enquête sur les bandits du Grand Sud. Voilà un petit livre qui est en réalité une petite fusée éclairante dans la littérature de l’Océan Indien. Sous-titré « récit » et signé par un jeune journaliste français d...
by Dominique Ranaivoson
1

 
 
militaires et etudiants

Etudiants et dahalo, tous dans le même panier pour les forces de l’ordre

Des forces de l’ordre lourdement équipées, déployées en plusieurs unités, toutes en position de combat et prêtes à lancer l’offensive, c’est une image qui revient et qui ne choque plus les malgaches. S’agit il d...
by Madahoax
0

 

 
cenit

Le premier tour des élections présidentielles pour le 8 mai 2013

La crise prendra fin dans neuf mois. Le CENITa publié de manière très officielle le calendrier électoral conformément à l’esprit de la feuille de route. Le premier tour des élections présidentielles se tiendra le 8 ma...
by Madahoax
0

 
 
moto

Où sont vos casques?

Une scène qui ne choque pas ou du moins qui ne choque plus : au milieu des embouteillages, entre camions, 4×4, taxis, taxis be et charrettes, des scooters et des motos se faufilent et profitent du moindre centimètre car...
by Madahoax
0

 

 
enam

Le ministre de la Population veut imposer l’inscription de « ses » candidats à l’ENAM

Pour beaucoup, l’ENAM (Ecole Nationale d’Administration de Madagascar) représente la voie royale pour accéder aux plus hauts emplois de l’Etat. Créé en 1960, l’école publique était rattachée à l’Université de...
by Madahoax
0

 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *