Actualité

21 mai 2012

Les membres de la SADC ont eu droit à une petite bouffée de gaz lacrymogène !

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : , ,
ambohijatovo

C’est presque devenu une habitude. Tous les samedis on a droit à une manifestation et tout ce que cela implique : courses poursuites, arrestations, gaz lacrymogènes…bref, la routine d’un samedi de transition. Cette fois ci, ce fut le tour de Lalatiana Rakotondrazafy et Fidèle Razara Pierre, les deux journalistes de Free FM, de rassembler la foule pour se diriger vers la place de la démocratie et dénoncer l’inexistence de liberté et de démocratie à Madagascar. Les revendications des animateurs de la Free FM étaient claires : démission du ministre de la Communication, ouverture d’une enquête sur l’incendie de la RNM et la TVM ainsi que la publication des résultats de l’enquête de l’attaque de la Radio Fréquence Plus par les éléments du FIS. Une foule immense a répondu à l’appel : d’Ambohijatovo à Analakely, des milliers de manifestants ont envahi les lieux.

La réponse des forces de l’ordre a été sans équivoque : sans autorisation de la Préfecture et de la Commune Urbaine d’Antananarivo, les accès de la Place de la Démocratie seront fermés. La foule a été dispersée par des jets de gaz lacrymogènes et les courses poursuites et arrestations musclées se sont enchaînées. Aux jets de grenades et tirs des forces de l’ordre, les manifestants ont répondu par des jets de moellons et  l’érection de barrages de pneus brûlés. La violence est montée d’un cran. Il y a eu 11 arrestations et 2 blessés, dont une victime touchée d’une balle en pleine poitrine. Les forces de l’ordre n’y sont pas allées de main morte.

Les journalistes présents pour couvrir les évènements ont eu droit à des grenades lacrymogènes, tout comme les représentants de la SADC venus sur place pour observer les méthodes des forces de l’ordre. Leur présence a sûrement du galvaniser les membres du GIR, parce qu’ils n’ont pas lésiné sur les moyens. Tout le monde a eu droit à sa petite bouffée de gaz et son petit coup de matraque. Les Etats-Unis ont été les premiers à émettre un communiqué condamnant fortement les intimidations et arrestations faites à l’encontre des journalistes. Cette manifestation ne jouera pas en faveur d’Andry Rajoelina en visite à New York pour rencontrer Ban Ki Moon pour lui expliquer l’avancement du processus de sortie de crise.

De son côté Fidèle Razara Pierre a prévenu que ce qui s’est passé samedi n’est qu’un début. En attendant, les deux journalistes de la Free FM sont recherchés activement par le Général Ravalomanana et ses équipes. Cela ne laisse présager rien de bon.

 






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *