Actualité

10 mai 2012

Les habitants d'Andraisoro terrorisés

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : ,

La recrudescence des actes de banditisme ne cesse de faire des remous aussi bien dans la capitale que dans les zones rurales de la grande île. Dernièrement, douze bandits armés ont attaqué trois foyers aux abords d’Andraisoro malgré les fouilles et les rondes organisées par les gendarmes.

En l’espace d’une nuit, la terreur s’est installée à Andraisoro et ses environs. Armés de fusil d’assaut, de pistolets automatiques et de barres à pince, 12 bandits se sont livrés à une série d’attaques à main armée. Durant cette terrible nuit, une dizaine de coups de feu ont été tirés et on résonnés dans les environs. Deux personnes ont été grièvement blessées dont une femme de 72 ans et un jeune homme de 21 ans. Fort heureusement, ces derniers ont été évacués d’urgence à l’hôpital militaire de Soavi­nandriana.

 Arrivée sur les lieux, la police a pu constater que la bande a fait main basse sur près de 155 000 ariary en liquide, quatre téléphones mobiles, un ordinateur portable, un écran LCD pour voiture ainsi qu’un lecteur DVD. Les éléments d’intervention ont relevé cinq impacts de balle sur une porte arrachée par les voleurs lorsqu’ils se sont introduits dans la demeure de cette famille. Selon les habitants du quartier, les brigands avaient auparavant  pris d’assaut le foyer d’un inspecteur principal de police en fonction auprès de la primature.

 Les assaillants ont fait irruption dans le salon en cassant une porte. Ils s’apprêtaient à pénétrer à l’étage lorsqu’ils se sont heurtés au policier qui brandissait une arme. Pris de panique, ils ont battu en retraite. Pourtant les malfrats ne se sont pas arrêtés là. Ils se sont ensuite dirigés  vers la propriété d’un employé du Service de renseignements financiers de Madagascar (Samifin), mais sans succès. Au petit matin, en redoublant d’offensive, ils ont sévi dans le quartier d’Ambohimirary où ils ont finalement réussi leur coup et ont disparu dans la nature avec leur butin.

 Les éléments des forces de l’ordre venus à la rescousse ont mis la main sur un étui provenant d’un pistolet automatique de type Mac 50. Selon le policier qui a tenu tête aux malfaiteurs, ces derniers portaient des cagoules de couleur orange. Une enquête a été ouverte, mais on ne sait pas si cela aboutira à l’arrestation des malfrats.

 






 
 

 

Des dahalos armés tuent une douzaine de militaires

Les combats entre les forces de l’ordre et les dahalo reprennent de plus belle. La population de Befotaka à Iambohazo ont assisté à de véritables scènes de guerre. Une centaine de bandits armés ont attaqué une cinquant...
by Madahoax
1

 
 

Le chef du Service Anti Gang attaqué à son domicile

Lorsque le chat n’est pas là, les souris dansent. A Madagascar, on peut dire que lorsque les forces de l’ordre ne font plus peur, les bandits se permettent de faire tout ce qu’ils veulent. A Androhibe, des bandits ont pr...
by Madahoax
0

 

 

La police tire sur un opérateur économique et vole son argent

EGBien triste sort pour ce quadragénaire dénommé Gervais Rafilimanantsoa Solondraibe Rakotonirina : son corps a été retrouvé très tôt le matin dans une ruelle à Ankasina 67h. Criblé de balles, il a été tué par les...
by Madahoax
0

 
 

Un hold-up en plein jour.

Les actes de banditisme prennent de plus en plus d’ampleur. Les malfrats n’ont plus froid aux yeux et vont jusqu’à s’en prendre en plein jour à un bureau de change situé à Ambodifilao. 4 individus aux visages décou...
by Madahoax
0

 

 

Un agresseur de 17 ans tué par un policier

Malheureux agresseurs, ils ne s’attendaient pas à ce que leur coup puisse foirer. Un des leurs avait été abattu par un policier à Anosizato sur un terrain remblayé encore inoccupé. Les autres se sont fait la malle. Selo...
by Madahoax
0

 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *