Actualité

2 décembre 2011

Les gondoles de Besarety

More articles by »
Written by: HR

Pour la plupart des habitants des bas quartiers de la ville, la montée des eaux durant la saison des pluies n’est plus chose nouvelle ! Les habitants se sont déjà préparés à faire face en cas de montée des eaux. Les mesures nécessaires ont été prises : les infrastructures d’évacuation d’eau notamment les canaux ont été révisés du côté des Fokontany comme à Anatihazo-Isotry. « Nous avons déjà procédé à une révision des canaux quelques mois avant l’arrivée de la saison des pluies. Nous mettant à la charge 4 personnes pour l’entretien quotidien et l’épuration des canaux pour éviter que l’accumulation de détritus puissent les boucher » rapporte Ravalison Jacky, chef du Fokontany.

Cependant, le diamètre des canaux d’évacuation d’eau est trop petit. Le débit massif des eaux de pluies dans des canalisations bien trop petites, entraîne inévitablement la montée des eaux. De plus, la population jette ses ordures directement dans les canalisations. Ces dernières se bouchent et l’évacuation des eaux de pluies est alors impossible.

La situation est critique s’exclame un père de famille logeant à Antohomadinika-Antsakavolana. « On a dû enlever des bois de nos murs pour permettre l’écoulement des eaux. » nous rapporte-t-il. « C’est l’étroitesse des canaux qui favorisent cette montée des eaux obligeant ainsi la plupart des habitants à côtoyer la boue» affirme l’assistant Chef quartier Ramiandrisoa Germain.

A noter que certains quartiers comme celui de Besarety, éprouvent encore plus de difficultés car le niveau de l’eau atteint parfois le niveau de la ceinture tout en masquant les trous et même les ponts. Il est dangereux d’y circuler tant en voiture qu’à pieds quand les eaux de pluies montent. Cette situation récurrente a favorisé la création d’un petit business. Des propriétaires de petits bateaux de fortunes assurent la traversée d’une rive à l’autre pour seulement Ar 200 ! Il faut savoir saisir chaque opportunité…






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *