Actualité

6 mars 2012

Les Forces armées rongées par l’inquiétude.

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : ,
miaramila

Qui l’aurait cru ? Les forces de l’ordre vivent aujourd’hui dans la crainte. C’est vraiment ironique. Des foyers d’agitation s’allument un peu partout. Les policiers et les magistrats ont à peine enterré la hache de guerre que les enseignants du secondaire se mettent à leur tour à revendiquer. L’insécurité est difficilement maitrisable.

Un haut responsable des forces armées a interpellé les autorités sur la nécessité de régler au plus vite les crises sociales. Il urge les ministres concernés par ces foyers de tension de tout faire pour éteindre le feu car il y a péril en la demeure.  Les risques de débordement sont à la porte. Il suffit d’un rien pour que tout saute.

Suite à cela, une réunion d’urgence s’est tenue  à Mahazoarivo entre le ministre de la sécurité intérieure, le ministre de la justice, de l’Enseignement supérieur, de l’Education nationale et le Premier ministre. Assistaient également à cette réunion le ministre des Forces armées, le secrétaire d’Etat à la gendarmerie, le chef d’état-major de l’armée et le commandant de la gendarmerie.

Rien n’a filtré de cette réunion mais le Président Andry Rajoelina, au cours du conseil des ministres qui a suivi a tenu à rappeler aux ministres concernés l’urgence de prendre des mesures adéquates pour neutraliser le ver qui ronge le fruit de l’intérieur.

Si l’on se réfère aux événements antérieurs qui ont précédé la chute d’un régime, force est de constater que tous les ingrédients nécessaires pour faire basculer celui en place sont réunis actuellement.   Grève à la banque centrale, grève des enseignants secondaires, arrêts de cours à l’Université, l’insécurité savamment entretenue, Hausse des prix du carburant, et éventuellement hausse des tarifs de l’eau potable et de l’électricité …

La sonnette d’alarme a été tirée mais est ce que cela sera suffisant pour circonscrire le mal ?






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




One Comment


  1. […] alors l’impression d’être transformé quelque part en toupie ronflante. Cette fois, je rendis les armes et livrai mes derniers secrets. Dans cet état semi-comateux, j’entendis pourtant très nettement […]



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *