Actualité

6 mars 2012

Les Forces armées rongées par l’inquiétude.

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : ,

Qui l’aurait cru ? Les forces de l’ordre vivent aujourd’hui dans la crainte. C’est vraiment ironique. Des foyers d’agitation s’allument un peu partout. Les policiers et les magistrats ont à peine enterré la hache de guerre que les enseignants du secondaire se mettent à leur tour à revendiquer. L’insécurité est difficilement maitrisable.

Un haut responsable des forces armées a interpellé les autorités sur la nécessité de régler au plus vite les crises sociales. Il urge les ministres concernés par ces foyers de tension de tout faire pour éteindre le feu car il y a péril en la demeure.  Les risques de débordement sont à la porte. Il suffit d’un rien pour que tout saute.

Suite à cela, une réunion d’urgence s’est tenue  à Mahazoarivo entre le ministre de la sécurité intérieure, le ministre de la justice, de l’Enseignement supérieur, de l’Education nationale et le Premier ministre. Assistaient également à cette réunion le ministre des Forces armées, le secrétaire d’Etat à la gendarmerie, le chef d’état-major de l’armée et le commandant de la gendarmerie.

Rien n’a filtré de cette réunion mais le Président Andry Rajoelina, au cours du conseil des ministres qui a suivi a tenu à rappeler aux ministres concernés l’urgence de prendre des mesures adéquates pour neutraliser le ver qui ronge le fruit de l’intérieur.

Si l’on se réfère aux événements antérieurs qui ont précédé la chute d’un régime, force est de constater que tous les ingrédients nécessaires pour faire basculer celui en place sont réunis actuellement.   Grève à la banque centrale, grève des enseignants secondaires, arrêts de cours à l’Université, l’insécurité savamment entretenue, Hausse des prix du carburant, et éventuellement hausse des tarifs de l’eau potable et de l’électricité …

La sonnette d’alarme a été tirée mais est ce que cela sera suffisant pour circonscrire le mal ?






 
 

 
Bila Tarabey signant son livre

Bilal Tarabey, Madagascar, dahalo

Enquête sur les bandits du Grand Sud. Voilà un petit livre qui est en réalité une petite fusée éclairante dans la littérature de l’Océan Indien. Sous-titré « récit » et signé par un jeune journaliste français d...
by Dominique Ranaivoson
1

 
 

Etudiants et dahalo, tous dans le même panier pour les forces de l’ordre

Des forces de l’ordre lourdement équipées, déployées en plusieurs unités, toutes en position de combat et prêtes à lancer l’offensive, c’est une image qui revient et qui ne choque plus les malgaches. S’agit il d...
by Madahoax
0

 

 

Le premier tour des élections présidentielles pour le 8 mai 2013

La crise prendra fin dans neuf mois. Le CENITa publié de manière très officielle le calendrier électoral conformément à l’esprit de la feuille de route. Le premier tour des élections présidentielles se tiendra le 8 ma...
by Madahoax
0

 
 

Où sont vos casques?

Une scène qui ne choque pas ou du moins qui ne choque plus : au milieu des embouteillages, entre camions, 4×4, taxis, taxis be et charrettes, des scooters et des motos se faufilent et profitent du moindre centimètre car...
by Madahoax
0

 

 

Le ministre de la Population veut imposer l’inscription de « ses » candidats à l’ENAM

Pour beaucoup, l’ENAM (Ecole Nationale d’Administration de Madagascar) représente la voie royale pour accéder aux plus hauts emplois de l’Etat. Créé en 1960, l’école publique était rattachée à l’Université de...
by Madahoax
0

 



One Comment


  1. […] alors l’impression d’être transformé quelque part en toupie ronflante. Cette fois, je rendis les armes et livrai mes derniers secrets. Dans cet état semi-comateux, j’entendis pourtant très nettement […]



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *