Actualité

14 juin 2012

Les exploitants illicites de saphir sommés de quitter les lieux

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : , ,
reserve didy

Le conseil de ministre a délibéré : les exploitants de saphir dans la réserve Didy à Ambatondrazaka doivent quitter les lieux. Une délégation composée essentiellement de hauts gradés se sont rendus sur place pour informer les exploitants illicites. Le général Lucien Rakotoarimasy (ministre des forces armées), le contrôleur général Arsène Rakotondrazaka (ministre de la sécurité intérieure) et le général Randrianazary (secrétaire d’Etat de la gendarmerie) faisaient partie de la délégation. En considérant que le réserve Didy est protégée et est classée patrimoine mondial, toute exploitation au sein de cette réserve est interdite.

Les personnes impliquées dans la recherche de saphir sont sommées de quitter les lieux « immédiatement, sans conditions et dans les plus brefs délais ». Les ministres dépêchés par le gouvernement sont venu pour exécuter la décision prise en conseil des ministres. Même si les injonctions ont été fermes et sans appel, les hauts gradés estiment que c’est juste la première étape consistant à informer et sensibiliser les personnes impliquées dans ces exploitations illégales. Si ces dernières s’entêtent à vouloir rester et détruire la réserve, le gouvernement passera à l’étape suivante en envoyant un contingent militaire pour faire évacuer les lieux par la force si nécessaire.

Les représentants du gouvernement se sont ensuite réunis avec les Sri Lankais qui ont abandonné le Sud de Madagascar pour acheter du saphir à Ambatondrazaka. Ces acheteurs de pierres précieuses ont été avisés de quitter les lieux le plus vite possible car leur activité ne peut pas être exercée n’importe où à Madagascar. L’Exécutif se montre intransigeant pour faire régner l’ordre et lutter contre toute forme d’insécurité. Sur la même lancée, des militaires ont été envoyés dans le Sud de Madagascar pour attaquer le village ou s’est réfugié un chef Dahalo et sa bande. Ces actions sont appréciées par la population car cette dernière estime qu’au lieu d’envoyer des militaires réprimer des manifestations dans la capitale, ils seraient  beaucoup plus utiles dans les zones enclavées ou les Dahalo font la loi.






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *