Actualité

15 décembre 2011

Les enseignants chercheurs encore en grève

More articles by »
Written by: Madahoax

Les enseignants chercheurs de l’enseignement supérieur revendiquent le paiement de leurs heures complémentaires et le maintient des indemnités de recherche à 600 000 Ariary. Cela fait plus d’un an que le syndicat des enseignants chercheurs (SECES) négocie avec les autorités en place pour le paiement de leurs dus. Un accord a été trouvé et signé avec Tongavelo Athanase, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique du gouvernement Vital. Comptant sur la continuité de l’Etat, aucune somme n’a été débloquée jusqu’à maintenant.

A l’issue de l’assemblée générale du syndicat, il a été décidé que les activités pédagogiques seront suspendues pour une durée illimitée. Les enseignants ne reprendront leurs fonctions que lorsqu’ils obtiendront satisfaction du gouvernement. En étudiant la loi des finances 2012 votée au parlement, le budget à allouer au paiement des heures complémentaires et aux indemnités n’y est pas inscrit. Le syndicat SECES Tana a pris la décision d’entrer en grève. Normalement toutes les universités de Madagascar seront concernées par ces arrêts d’activité. Les membres du SECES dans les autres régions ont été informés de la décision du bureau de Tana. Les activités pédagogiques seront suspendues dès la semaine prochaine.

Les étudiants devront prendre leur mal en patience, surtout ceux qui sont en période d’examen. La présidente du syndicat, Mme Fidèle Raharimalala, a précisé que : « les cours, tous les examens, première ou deuxième session ainsi que le repêchage, la publication des notes, l’encadrement des mémoires ainsi que la soutenance des travaux de recherche seront suspendus ». L’amélioration du niveau et de la qualité de l’enseignement supérieur est impossible dans un tel climat de tension. Les étudiants ne savent pas quand ils pourront reprendre les cours et ces grèves à répétitions ont démotivé un grand nombre. Les enseignants ne lâcheront pas le nouveau gouvernement tant que leurs revendications, qui datent depuis 2009 pour certains, n’ont pas été pris en considération.

 






 
 

 
Bila Tarabey signant son livre

Bilal Tarabey, Madagascar, dahalo

Enquête sur les bandits du Grand Sud. Voilà un petit livre qui est en réalité une petite fusée éclairante dans la littérature de l’Océan Indien. Sous-titré « récit » et signé par un jeune journaliste français d...
by Dominique Ranaivoson
1

 
 
La différence

Sur la route de Fianarantsoa

Fianarantsoa est l’une des grandes villes sur la route vers le sud de Madagascar. Elle se trouve dans la région Betsileo avec une population tout aussi accueillant et souriant. Voici quelques images pour vous donner envi...
by Madahoax
0

 

 

Morengy la boxe malagasy

Vous connaissez certainement la boxe anglaise, française ou thaïlandaise. Mais connaissez vous la boxe Malagasy, le Morengy ? Il est vrai que ce sport n’est pas très répandu dans l’ile et pour cause, il resemb...
by Madahoax
1

 
 

Emission de la Radio RDJ

La radio RDJ, innove en mettant en ligne ses émissions cultes. Il est possible de les écouter en différé. La cible de la radio sont les jeunes mais ses émissions sont vraiment tout public. On y retrouve de l’humour, ...
by Madahoax
1

 

 

Etudiants et dahalo, tous dans le même panier pour les forces de l’ordre

Des forces de l’ordre lourdement équipées, déployées en plusieurs unités, toutes en position de combat et prêtes à lancer l’offensive, c’est une image qui revient et qui ne choque plus les malgaches. S’agit il d...
by Madahoax
0

 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *