Actualité

27 mars 2012

Les enjeux des produits bios.

More articles by »
Written by: Madahoax
bio

Généralement les fruits constituent une des bases de l’alimentation. En cette période de l’année, Ils sont en abondance sur les étals des marchés et il y a un choix riche et varié pour les consommateurs. Cependant, un problème persiste depuis quelques semaines.

Dernièrement, le marché d’Anosibe, l’un des principaux approvisionneurs en fruits et légumes de la capitale, n’arrive plus à approvisionner les marchés locaux. Les marchands n’arrivent plus à assurer la fraîcheur de leurs produits à leur clientèle. La principale cause de ce problème est le chargement  des produits et le manque de pluie. 20% des produits ne sont plus vendables nous confie Niry, une vendeuse de fruits d’Andravoahangy. La crise économique n’a pas arrangé les choses. Avec des prix du kilo de la banane à 600Ar, de la pomme à 1200Ar et des agrumes à 1300Ar, les prix ont actuellement doublé voire même  triplé.

Selon un commentaire de Sylvie Anne Condé  représentante de la Banque Africaine du Développement (BAD) une hausse des denrées alimentaires de l’ordre de 10% entraine un accroissement de la pauvreté de 1,8 %, ce qui n’arrange pas notre situation vu que la hausse s’est récemment généralisée dans toute la capitale. Actuellement la plupart des foyers malgaches se demandent si les fruits bio ne deviennent pas des produits de luxe. Bien sûr les fruits bio ne font pas parties intégrantes des aliments de base du Malgache, mais les rapports avancés ainsi que les interventions des spécialistes en nutrition démontrent que sa consommation est source de bien-être et de bonne santé. Au moins cinq fruits et légumes par jour pour que notre organisme puisse faire face à des maladies déclare un nutritionniste.

A l’exception du litchi, les diverses variétés de fruits cultivées à Madagascar ne sont pas exportées. Aussi, faudrait-il repenser à la manière dont il faut réguler le marché intérieur du pays en privilégiant les citoyens de l’un de leurs droits fondamentaux c’est-à-dire  l’accès à une nourriture saine et équilibrée.






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *