Actualité

27 juillet 2012

Les éléments du GIR suspendus et désarmés jusqu’à nouvel ordre

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : , , ,
gir desarme

On a dépassé les bornes. Qui fera entendre raison aux militaires, gendarmes et policiers ? Ces derniers, considérés comme le dernier rempart de la république, n’hésitent plus à enfreindre la loi. Suite au dérapage des éléments du GIR (Groupe d’Intervention Rapide), qui ont sorti les armes dans un tribunal pour s’opposer au jugement de leurs pairs incriminés dans le meurtre d’un opérateur économique, il est évident que la république malgache ne tient plus qu’à un fil. Il est encore plus désolant de voir la hiérarchie des forces de l’ordre négocier avec les insurgés pour que ces derniers acceptent que la loi soit aussi appliquée à leur égard.

Sauvant ce qu’il reste de l’image de la Police Nationale, les éléments du GIR ont été suspendus. Désarmés jusqu’au commandant, c’est l’Unité Spéciale d’Intervention (USI) qui prendra la relève du GIR. Le ministère de la sécurité intérieure procède à une sélection minutieuse des policiers qui vont constituer la nouvelle équipe. On se pose la question comment ils faisaient avant. Est-ce que les éléments des forces de l’ordre ne sont pas choisis selon leur intégrité et n’ont-ils pas prêté serment pour se mettre au service de la loi ? Faut-il attendre ces altercations pour revoir les conditions d’admission dans les forces de l’ordre ? Plus l’autorité en place tente de sauver la face et plus elle perd de sa crédibilité.

Il a été décidé que les 5 policiers incriminés seront placés en détention à la maison de sûreté de Tsiafahy et les quarante éléments du groupe qui ont semés les troubles au tribunal seront soumis à des sanctions disciplinaires et exemplaires. L’un des détenus a même tenté de dégoupiller une grenade dissimulée dans ses poches lorsqu’il a appris qu’il sera envoyé en prison. Si la situation semble maîtrisée, rien n’a filtré de la réunion qui s’est tenue entre les grands chefs militaires à Andohalo. Des actions de contestations menées par les militaires et policiers n’étonneront plus personne. La marmite est elle sur le point d’exploser ?






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *