Actualité

10 janvier 2012

Les cyclo-pousses en infractions seront passibles de lourdes amandes

More articles by »
Written by: Julia
pouss

C’est l’anarchie à Fénérive Est concernant la circulation urbaine. Faute de trottoirs dans la plupart des rues, la circulation des personnes, des voitures, des cyclo-pousses, des bicyclettes et motocyclettes s’entremêle. C’est un véritable capharnaüm. Les conducteurs de cyclo-pousse posent de nombreux problèmes pour la circulation. Indisciplinés, ils ignorent le code de la route et s’agglutinent au bord des rues lorsqu’ils sont à l’arrêt, ce qui crée l’anarchie totale.

Face à cette situation, la commune urbaine de Fénérive Est emploie les grands moyens en instaurant des amendes très lourdes pour les cyclo-pousses en infraction. Une défaillance ou une absence de feux de signalisation sera sanctionné d’une amende de 20 000 ariary (7 euros). L’absence de catadioptre, de klaxon, le dépassement des charges maximales pour le transport de marchandises et le surnombre des passagers transportés seront punis d’une amende de 5000 ariary (1,80 €).

Les arrêtés municipaux ont reçu l’avis favorable à l’unanimité des membres du conseil municipal. Le cyclo-pousse est le mode de transport le plus utilisé par la population. Le nombre de cyclo-pousse dans la ville est important et les conducteurs ne connaissent pas pour la plupart les règlementations sur la circulation urbaine, provoquant l’anarchie et sont à l’origine de nombreux accidents.

Cependant, les agents chargés d’appliquer ces arrêtés émettent leurs avis. Les amendes sont jugées très chères comparées au prix de la course. Les feux de circulation sont difficilement contrôlables en plein jour et surtout les dossiers techniques et administratifs ont été distribués sans véritable contrôle. L’application des nouvelles mesures risque de créer des foyers de tension. Seules les personnes entre 18 et 45 ans pourront exercer le métier de conducteur de cyclo-pousse et devront se soumettre à une visite médicale. De plus, le cyclo-pousse en possédant pas d’autorisation signée par le maire, de patente, de carte de visite, de numéro d’immatriculation sera sanctionné.

De telles mesures ont entraîné la révolte des conducteurs de cyclo-pousse à Tamatave. Les manifestations ont tourné à l’émeute et ont été accompagnées de pillages. Espérons que la situation ne dégénèrera pas à Fénérive Est.






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *