Actualité

13 avril 2012

Les biens publics ne sont pas épargnés par les voleurs !

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : , ,
vandalisme

Couvercles de dalles, panneaux de signalisation, clôtures des jardins publics, portails, grilles de protection et même les fils électriques des poteaux de la Jirama sont les cibles des actes de vandalismes. Tout ce qui est en acier est susceptible d’être volé.

Partout dans la capitale, on remarque des dalles sans couvercles, alors qu’à un certain moment un passant pourrait trébucher et tomber dans ces dalles. Difficiles pour les véhicules non habitués des quartiers de savoir s’il est en position de stopper ou d’avoir la priorité, faute de panneau de signalisation. Un accident peut survenir à tout moment. Et combien même c’est regrettable pour la JIRAMA de supporter les frais causés par le vol de ses fils électriques…

Interrogé à ce sujet, le directeur technique de la CUA, Zo Christian Andriatsilavo, qualifie ces actes de pillage de biens publics, de bassesse d’esprit. « Oui, nous constatons vraiment ces pillages d’acier et de biens publics dans la capitale. Et nous ne restons pas seulement les bras croisés. Par exemple, on a provisoirement remplacé avec du bois les dalles dérobées dans certains quartiers, mais les pilleurs s’en sont encore emparés. C’est cette bassesse d’esprit qui devrait être corrigée ! », a fait entendre le responsable. Il a cependant rajouté que ce ne sont pas tous les Malagasy qui sont animés d’un tel niveau d’esprit. Il existe des personnes qui ont même l’obligeance de réparer les dégâts qu’elles ont occasionnés.

Du côté de la surveillance, le directeur technique argumente que la commune urbaine d’Antananarivo travaille déjà avec certains services des forces de l’ordre. Dans cette même perspective, il y a des gens qui sont prêts à collaborer au niveau des 192 fokontany des six arrondissements, ils feront signe à la CUA dans le cas où ils constateraient un acte de tel genre. Mais tout un chacun est prié de signaler tout pillage de biens publics !

 






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *