Actualité

13 avril 2012

Les accidents de scooters de plus en plus fréquents

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : , ,

Behenjy, une commune se trouvant à 32 km au sud de la capitale, au bord de la RN7 a été le spectacle d’une collision mortelle. Les deux passagers d’un scooter ont trouvé la mort en percutant un camion.

Selon les informations, le drame est survenu aux alentours de 17h 30. Les victimes allaient rejoindre la ville de Tana lorsqu’en abordant un virage, un camion a surgi de la direction opposée, et le pire s’est produit. Les deux jeunes hommes n’ont pas survécu. Les témoins oculaires racontaient que le plus jeune, âgé à peine 22 ans était mort sur le coup, tandis que son compagnon âgé de 27 ans a été évacué rapidement au Centre de santé de base II de Behenjy (CSB II). Le personnel médical a tenté de le sauver mais en vain. Celui-ci trouva la mort. Même si les deux scootéristes portaient chacun un casque, le choc mortel a été surement du à cause de leur vitesse excessive.

Sitôt alertés, les agents de la gendarmerie du poste avancé de Behenjy se sont précipités sur les lieux pour effectuer un constat et sur la même lancée ils ont ouvert l’enquête. Le chauffeur du poids lourd a été conduit au bureau de la gendarmerie pour être auditionné. Pour l’instant, les causes précises de l’accident n’ont pas encore été définies. Mais en tout cas, le camionneur sera passible de poursuites judiciaires. Il devrait être déféré au parquet d’ici quelques jours après les enquêtes préliminaires.

Les dépouilles des victimes ont été remises à leurs proches. Le plus âgé a été conduit à Tana auprès de sa famille. Plusieurs amis et connaissances du défunt se sont recueillis à Antanimena. Surement touchés par la disparition de l’un des leurs, des jeunes amateurs de scooters étaient venus aussi pour présenter leurs condoléances à la famille du décédé.

 






 
 

 

Le famadihana, un moment de réjouissances pour les vivants en mémoires des défunts

Le retournement des morts ou famadihana est un rite bien ancré dans la tradition malgache. Ce rituel permet à la dépouille du parent de passer au statut d’ancêtre, razana. Selon un enseignant chercheur de l’Université ...
by Madahoax
0

 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *