Actualité

6 avril 2012

L’écrivain Lalao François Rabenandrasana sort son 26e ouvrage

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : ,

« Fiaina sy fomba malagasy », tel est l’intitulé du livre écrit par Lalao François Rabenandrasana, à la fois poète-écrivain et membre fondateur de l’association des orateurs malgaches (Fimpima).

Sorti en Mars par la librairie Mixte, le livre parle des valeurs malgaches à travers le vécu quotidien, le mode de vie, les us et coutumes malgaches à la naissance jusqu’à la mort. A l’auteur de présenter son œuvre : « avec ses 256 pages et un format de 14 cm X 21 cm, ce livre écrit en langue maternelle n’a rien d’une histoire fictive ou d’une œuvre qui attise l’intellectuelle artistique. Je l’ai tout simplement réalisé à partir des faits sociaux, de la culture et du vécu quotidien ». En usant de tout son talent, il explique que « les valeurs sont en effet un ensemble de voies de sagesse respectée et acceptée par tous pour être un modèle de conduite au niveau de la société ». « Le livre contient toute une logique de vie malgache », rajoute l’écrivain.

A propos de la structure du livre, celui-ci est subdivisé en une dizaine de parties dont « Ny fanahy malagasy » (l’âme malgache), « Ny ao an-tokatrano » (la vie familiale), « Ny fiaraha-monina » (la société), « Talohan’ny soratra » (avants les écrits), « Hatramin’ny soratra » (depuis les écrits), « Ny fomba amam-panao » (les us et coutumes) …

L’œuvre a surtout été conçue pour éveiller les Malgaches car ceux-ci sont en train de perdre petit à petit leurs repères tant sociaux que culturels du fait de l’invasion massive des cultures étrangères. L’auteur explique davantage que « les œuvres du même genre comme ceux de Régis Rajemisa ou encore de Ramarolahy commencent à se faire rares sur le marché mais surtout ne correspondent plus à la situation actuelle ».

Dans l’attente de sa commercialisation, le livre sera présenté aux stands du Village de Madagascar pendant la  rencontre nationale sportive de Vichy (RNS), France.

 






 
 

 
Bila Tarabey signant son livre

Bilal Tarabey, Madagascar, dahalo

Enquête sur les bandits du Grand Sud. Voilà un petit livre qui est en réalité une petite fusée éclairante dans la littérature de l’Océan Indien. Sous-titré « récit » et signé par un jeune journaliste français d...
by Dominique Ranaivoson
1

 
 

50% d’analphabètes à Madagascar

Bien qu’il existe des centres de lectures intégrés dans tout le pays, la majorité des Malgaches n’y vont pas. Si on se réfère aux statistiques, plus de 80% de la population sont des ruraux, et environs 50% sont analpha...
by Madahoax
0

 

 

Les livres sont une source de connaissance

Acheter un livre pour le plaisir de la lecture relève encore du luxe à Madagascar. Ce sont les manuels scolaires qui sont le plus souvent achetés, les autres livres se vendent mal. L’arrivée des nouvelles technologies a b...
by Madahoax
0

 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *