Actualité

14 mars 2012

Le volume d’importation du riz a dépassé la côte d’alerte !

More articles by »
Written by: Madahoax
Attention à l'invasion étrangère!

Attention à l'invasion du riz étranger!

Le Malgache a toujours eu une manière propre à lui  pour calculer le taux d’inflation. C’est simple et sans bavure. Il mesure l’inflation par rapport à la quantité de riz qu’il a dans son assiette. Actuellement, celle-ci diminue de semaine en semaine. En pourrait-il être autrement quand le  prix  du makalioka local culmine à 2000 Ar le kilo?

Le riz le moins cher que l’on trouve actuellement sur le marché est sans conteste le riz d’importation. Pour le prix, Oui ! C’est plus ou moins supportable, seulement du côté des acteurs dans la filière  on trouve que le volume des importations en riz est on ne peut plus menaçant. Selon Eric Rajaonary, directeur général du Guanomad, « le volume d’importation est passé de 90 000 tonnes en 2009 à 192 000 tonnes en 2011 ». L’absence d’opérations d’intensification rizicole accuse-t-il, est à l’origine de cette préoccupante. « En 2009, l’importation du riz a connu son niveau le plus bas grâce à la politique de Révolution verte établie (…). La production était à la hausse, les revenus des paysans se sont nettement améliorés.

 Mais depuis la crise, les revenus ruraux n’ont cessé de baisser. Une situation inéluctable puisque aucune action de consolidation n’a été poursuivie pour pérenniser les acquis de la Révolution Verte… ». Selon les explications de cet opérateur économique, on a laissé de côté les agriculteurs, le gouvernement n’a entrepris aucun effort d’accompagnement, ni fourni aucun appui à leur entreprise. La population rurale s’enfonce de plus en plus dans la pauvreté. On en devine les conséquences : migration urbaine, taux de chômage élevé…

 D’après les explications d’un responsable auprès du ministère de l’Agriculture, les subventions au niveau des intrants sont indisponibles, c’est la raison pour laquelle on ne peut mener une quelconque politique d’intensification agricole.

Certes la crise est là mais il faudrait quand même penser à poursuivre les efforts entrepris auparavant surtout quand ceux-ci ont porté leurs fruits. Même si  on n’y trouve pas les mêmes intérêts que son prédécesseur.






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *