Actualité

12 avril 2012

Le Vazimba, être mythique de l’ancien temps.

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : ,
vazimba

Souvent imagé par la plupart des gens comme un être de petite taille aux lèvres larges et pendantes cachant de très longues dents, le Vazimba en est tout autre. Selon l’ethnologue-magistrat, Hébert, les Vazimba ou proto-Malgaches étaient les premiers occupants de l’île. Ils n’étaient pas des Africains mais des protomalais de teint plus foncé que les Hova.

Ils vivaient en parfaite harmonie avant l’arrivée des immigrants. Ils se nourrissaient  de la pêche, de la chasse et de la cueillette. Ils n’ont pas formé un Etat organisé et se sont particulièrement réfugiés dans les forêts des hauts plateaux centraux de l’île et celles de la côte Est et Sud-est (d’où le nom Vazimba qui signifie de ba/va-yimba-« ceux de la forêt », de yimba-« forêt »»). Leur aliment de base était le taro (saonjo), c’est de là que les anciens ont tiré le proverbe qui dit « Ny saonjo no zokin’ny vary » (le taro est l’aînée du riz). Au fil des années, avec l’arrivée massive des immigrants, les Vazimba étaient repoussés vers l’Ouest. Certains ont pu rester sur leur territoire et se sont mélangés avec les nouvelles races. Rafandrana, un des ancêtres de la dynastie royale merina, par exemple, est connu pour avoir été un Vazimba. Les deux reines fondatrices de la royauté Merina, Rafohy et Rangita (au XVe-XVIe), descendante de Rafandrana étaient encore désignées comme Vazimba.

Mais curieusement, les Vazimba ont fait l’objet d’une mythologie bien ancrée dans la plupart des esprits malgaches. Depuis le temps des Merina, il ne fallait pas fouler du pied les tombeaux des Vazimba car sinon on écopera la lèpre ou autres maladies infamantes, sans doute parce que ceux-ci sont déjà acceptés par les dieux telluriques, selon les croyances. Les descendants les craignent et les respectent à la fois. Certains endroits sont parfois décrétés comme lieux sacrés où hantent les esprits des Vazimba, cela peut être une source, une rivière, un buisson, un rocher ou un vallon. La croyance des générations antécédentes a largement modifié la vraie image des Vazimba. Il paraissait que ces petits hommes à la laideur extrême craignaient le sel, l’ail ou encore de la viande de porc et que jusqu’à maintenant on ne devait pas en apporter près de leurs tombes ou les zones environnantes. On affirmait que leur niveau de culture assez limité ne leur permettaient pas de maîtriser la métallurgie et auraient fabriqué des armes avec de l’argile et des roseaux.

Plus on s’éloigne de la période des Vazimba, plus le mythe s’agrandit ou du moins accentué par les traditionnalistes.

 






 
 

 
Bila Tarabey signant son livre

Bilal Tarabey, Madagascar, dahalo

Enquête sur les bandits du Grand Sud. Voilà un petit livre qui est en réalité une petite fusée éclairante dans la littérature de l’Océan Indien. Sous-titré « récit » et signé par un jeune journaliste français d...
by Dominique Ranaivoson
1

 
 
militaires et etudiants

Etudiants et dahalo, tous dans le même panier pour les forces de l’ordre

Des forces de l’ordre lourdement équipées, déployées en plusieurs unités, toutes en position de combat et prêtes à lancer l’offensive, c’est une image qui revient et qui ne choque plus les malgaches. S’agit il d...
by Madahoax
0

 

 
cenit

Le premier tour des élections présidentielles pour le 8 mai 2013

La crise prendra fin dans neuf mois. Le CENITa publié de manière très officielle le calendrier électoral conformément à l’esprit de la feuille de route. Le premier tour des élections présidentielles se tiendra le 8 ma...
by Madahoax
0

 
 
moto

Où sont vos casques?

Une scène qui ne choque pas ou du moins qui ne choque plus : au milieu des embouteillages, entre camions, 4×4, taxis, taxis be et charrettes, des scooters et des motos se faufilent et profitent du moindre centimètre car...
by Madahoax
0

 

 
enam

Le ministre de la Population veut imposer l’inscription de « ses » candidats à l’ENAM

Pour beaucoup, l’ENAM (Ecole Nationale d’Administration de Madagascar) représente la voie royale pour accéder aux plus hauts emplois de l’Etat. Créé en 1960, l’école publique était rattachée à l’Université de...
by Madahoax
0

 



2 Comments


  1. nomena

    mba marina dol ve reo?


  2. DANIEL Le Roy

    C’est la même histoire qu’on nous a raconter mais pouvez vous éclaircir les origines des Vazimba, qui sont accouplés avec les Malais, originaires de Malaisie ? Puisque pour donner la race Vazimba les Malais qui étaient arrivés chez nous à Madagascar ont trouvé des êtres « Malgaches » qui vivaient déjà ici dans notre île, et ils se sont accouplés pour que les Vazimba existent. après.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *