Actualité

30 janvier 2012

Le transport public en grève.

More articles by »
Written by: Julia

Les chauffeurs de la ligne 184 reliant Ambanidia à Mahamasina refusent d’obtempérer aux ordres. Le général Ramamonjisoa Bertrand est venu à Ambanidia pour intimer aux chauffeurs de Taxi-be de la ligne 184 de dégager la  rue qu’ils bloquaient au niveau du rond point d’Ambanidia  créant des un embouteillage monstre. Ceux-ci ont fait la sourde oreille et ont campé sur leur position. « On y est,  on y reste » scandent-ils à l’unisson.Le différent qui les oppose à la commune d’Antananarivo est le suivant. Un arrêté municipal a signifié aux responsables de cette coopérative de transport que le lieu de leur terminus au niveau dudit rond point devait être transféré  à Ampasanimalo afin de fluidifier la circulation à Ambanidia. Cette décision de les transférer  avait été débattue avec les responsables de la coopérative en question et les deux parties étaient tombées d’accord.

Lorsque vint le moment d’appliquer la décision certains chauffeurs  se sont montrés rétifs.  « Nous ne pouvons pas travailler dans ces conditions. Comment pouvez-vous imaginer que nos clients descendent à Ampasanimalo alors qu’ils habitent à plus d’un kilomètre de là. Les personnes voulant se rendre à Mahamasina devront donc trouver une correspondance avant d’y parvenir. Nous aurions pu être consultés avant de prendre une telle initiative. »

Un compromis provisoire a été finalement trouvé.  Le terminus des bus de la ligne 184 ont été temporairement déplacés au niveau du rond point jouxtant le bureau de postes d’Ambanidia. On attend maintenant la réponse à la suggestion faite par le président de la coopérative qui propose de transférer  le terminus carrément à Andohan’i Mandroseza.

Les taxis be en ce moment  sont un véritable casse-tête pour les autorités municipales car ceux-ci sont encore à l’heure actuelle indispensable pour le transport du million d’usagers quotidiens mais leur indiscipline envers les lois est notoire et ils perturbent la circulation jour après jour. Les responsables de la mairie avaient déjà envisagé de les remplacer par de gros bus afin de réguler un tant soit peu la circulation mais ils y ont finalement  renoncé  par crainte d’un soulèvement général.






 
 

 
Bila Tarabey signant son livre

Bilal Tarabey, Madagascar, dahalo

Enquête sur les bandits du Grand Sud. Voilà un petit livre qui est en réalité une petite fusée éclairante dans la littérature de l’Océan Indien. Sous-titré « récit » et signé par un jeune journaliste français d...
by Dominique Ranaivoson
1

 
 
La différence

Sur la route de Fianarantsoa

Fianarantsoa est l’une des grandes villes sur la route vers le sud de Madagascar. Elle se trouve dans la région Betsileo avec une population tout aussi accueillant et souriant. Voici quelques images pour vous donner envi...
by Madahoax
0

 

 

Morengy la boxe malagasy

Vous connaissez certainement la boxe anglaise, française ou thaïlandaise. Mais connaissez vous la boxe Malagasy, le Morengy ? Il est vrai que ce sport n’est pas très répandu dans l’ile et pour cause, il resemb...
by Madahoax
1

 
 

Emission de la Radio RDJ

La radio RDJ, innove en mettant en ligne ses émissions cultes. Il est possible de les écouter en différé. La cible de la radio sont les jeunes mais ses émissions sont vraiment tout public. On y retrouve de l’humour, ...
by Madahoax
1

 

 

Etudiants et dahalo, tous dans le même panier pour les forces de l’ordre

Des forces de l’ordre lourdement équipées, déployées en plusieurs unités, toutes en position de combat et prêtes à lancer l’offensive, c’est une image qui revient et qui ne choque plus les malgaches. S’agit il d...
by Madahoax
0

 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *