Actualité

13 décembre 2011

Environnement : Le trafic du bois de rose un désastre écologique

More articles by »
Written by: HR
Étiquettes : ,

Le dossier concernant le bois de rose de Madagascar n’est pas encore clos. Les citoyens attendent encore les noms des parrains de ce juteux trafic, tandis que la communauté internationale exige la transparence du gouvernement concernant la saisie des rondins et  l’utilisation des revenus générés par les ventes aux plus offrant de ces stocks saisis. Cependant, l’impact écologique de ce trafic à grande échelle est largement sous estimé. Le SNGF (Silo National des Graines Forestières) estime que les forêts de bois précieux vont disparaître d’ici 5 ans si le trafic n’est pas arrêté.

Les quantités de rondins saisis lors des enquêtes menées par les forces de l’ordre ont de quoi inquiéter. En 2009, 52 000 tonnes de bois précieux ont été abattus provenant de plus de 100 000 arbres de bois de rose et d’ébène dont plus de 60% ont été coupés dans des aires protégées. 4 000 ha de parc et 10 000 ha de forêt intacte ont fait l’objet de coupes sélectives en un an. Originaires en majeure partie de la région de Marojejy et Masoala, on estime que 500 000 autres arbres ont été abattus pour servir de bois de flottage pour transporter les précieux rondins, et des dizaines de millier de lianes ont été coupées pour fabriquer les radeaux. 15 000 ha de forêts ont été perdus suite à ce trafic en un an.

98% des exportations sont destinés à la Chine. La classe moyenne chinoise augmente constamment (plus de 400 millions de personnes) et s’offrir des meubles de style Ming en bois de rose revient à la mode. Cette hausse de la demande chinoise facilite l’exportation illicite des rondins de bois de rose. Une enquête de l’EIA (Environmental Investigation Agency) et Global Witness a révélé qu’un meuble de luxe confectionné à partir de bois précieux se vend entre 650 000 USD et un million USD.

Malgré les déclarations officielles, le trafic de bois de rose continue. Les forces mixtes de Vohémar ont récemment arrêté trois camions chargés de rondins au niveau du village de Manambery. Une fouille minutieuse de chaque camion Mercedes a été effectuée. Les troncs ont été trouvés, dissimulés sous des sacs de riz. Les camions étaient convoyés par deux pick-up 4×4. Les chauffeurs et occupants des 4×4 ont été auditionnés et une enquête a été ouverte. Les forces de l’ordre arriveront elles à démasquer les véritables commanditaires ?






 
 

 

Le zébu, c’est plus qu’une question de viande

Le zébu reste l’aliment de base qui accompagne le riz pour le malgache. Qu’elle soit bouillie avec des brèdes, cuite à la poêle, ou en barbecue, la viande de zébu est toujours présente au menu où que l’on aille à ...
by Madahoax
0

 
 

Des politiciens mauriciens impliqués dans le trafic de bois de rose ?

L’affaire des bois de rose saisis à Maurice revient sur le devant de la scène. Harcelé par son opposition, le gouvernement mauricien a décidé de mener des investigations pour démasquer les autorités mauriciennes impliq...
by Madahoax
0

 

 

Affaire bois de rose : Ambohitsorohitra pointé du doigt

Ne se contentant pas de rester les bras croisés, l’ancien ministre de l’Environnement, Joseph Randriamiarisoa a convié les médias pour s’expliquer et surtout esquisser  une première vue des vrais responsables du traf...
by Madahoax
0

 
 

Le ministre de l’Environnement évincé !

Concocté en silence depuis quelques jours dans les  coulisses, le limogeage du ministre de l’Environnement et des forêts, Joseph Randriamiarisoa, a été officiellement annoncé dans un communiqué de la Présidence. Provi...
by Madahoax
0

 

 

Trafic illicite de bois de rose, encore et toujours ! Tous les moyens sont bons

La découverte de 3000 rondins de bois de rose à Antanandavahely Antalaha par les  autorités locales a défrayé la chronique. Des manifestations suivies d’arrestations, par ci et par là, la région du Nord est en ébulli...
by Madahoax
0

 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *