Actualité

20 mars 2012

Le tétanos, une maladie encore à craindre à Madagascar.

More articles by »
Written by: Madahoax
tétanos

Madagascar figure parmi les pays africains n’ayant pas encore éradiqué le tétanos. En effet, le tétanos est une maladie infectieuse, due à une bactérie (Clostridium botulinum) qui émet une toxine s’attaquant au système immunitaire et provoquant des paralysies très douloureuses. En absence de protection mais surtout de traitement, il peut être mortel.

Pour l’éradiquer, les deux campagnes de vaccination antitétanique ont déjà commencé l’année dernière, la dernière édition se fera cette semaine pour compléter le programme. Et cette campagne visera les 39 districts à risque de l’île. L’objectif pour cette édition est de protéger au moins 1.6 millions de femmes en âge de procréer de 15 à 45 ans, soit 80% des femmes réparties dans les zones d’intervention.  Il s’agit également d’atteindre l’objectif national qui consiste à ne rencontrer qu’1 cas de tétanos pour 1000 naissances vivantes dans tout Madagascar. Selon le docteur Marius Rakotomanga, chef de vaccination auprès du ministère de la santé publique, « la campagne d’élimination du tétanos maternel et néonatal est très importante pour  le pays, car il vise son élimination totale d’ici 2013 ».

Comme dit l’adage, «  mieux vaut prévenir que guérir », le vaccin procure chez la personne l’immunité contre le tétanos. Il se répartit en 5 doses d’injections. Mais il est quand même suggéré de prendre des précautions afin de minimiser les risques de maladie. Ainsi, le docteur Céline Seignon de l’OMS à Madagascar de rappeler « le respect de l’hygiène à l’accouchement, la surveillance épidémiologique et l’organisation de campagnes de vaccination pour éliminer le tétanos. Les efforts entrepris par le pays sont considérables, mais doivent être renforcés, notamment l’approche intégrée dans la lutte contre la maladie ».

Chez le nouveau-né, l’infection du cordon ombilical constitue la principale cause du tétanos. Le non-respect des conditions d’hygiène au moment de la naissance est la raison principale. A ce titre, les enfants de moins d’un an bénéficient du vaccin Dtcoq gratuit, couvrant diphtérie, coqueluche et tétanos. 






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *