Actualité

19 avril 2012

Le système LMD à Madagascar est encore loin d’être dans les rangs!

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : ,
LMD

Un système complexe, le LMD est une formation en trois grades, le Licence (bac+3), le Master (bac+5) et le Doctorat (bac+8). Le passage au  système se fait progressivement et nécessite une démarche concertée entre les différents acteurs des universités (enseignants-chercheurs, étudiants, structures pédagogiques des universités et des établissements et les représentants de l’environnement socio-économique et culturel).  A Madagascar, il est tant convoité par les établissements supérieurs, mais il reste un parcours encore difficile à maîtriser.

En effet, le système présente plusieurs avantages surtout pour les étudiants, à ne citer qu’il offre à celui-ci la possibilité de restructurer son parcours en cours de formation tout en ayant la possibilité de s’insérer dans le monde professionnel avec n’importe quel niveau de formation. Bien sur, les diplômes sont reconnus à l’international. Le Dr Josoa Ramamonjisoa, conseiller auprès de la présidence de l’ordre des ingénieurs de Madagascar, lors d’un débat sur le sort de ce système dans le pays a fait remarquer que « on ne pourra pas se passer de cette structure qui est mondialement adoptée dans toutes les universités. Mais son application dans le pays est encore très difficile, vu la situation générale de l’enseignement à Madagascar actuellement ».

Pour dire que si un établissement veut l’utiliser, plusieurs étapes doivent encore être franchies, à savoir, la demande d’ouverture, la demande d’habilitation et enfin la demande d’accréditation auprès de l’Etat. Or, seuls cinq établissements supérieurs sont arrivés qu’à la seconde étape. Selon l’avis du Dr Josoa, « le problème vient de la gouvernance du Ministère de l’Enseignement supérieur. Par exemple, cette entité laisse le champ libre à certaines universités privées de tromper les étudiants sur le fait d’avoir des relations avec des universités étrangères, un fait qui ne garantit nullement la reconnaissance des diplômes au niveau international. Il faut donc réviser cette politique de gouvernance ».

En conclusion, le Dr suggère qu’il ne faut pas se précipiter bêtement vers le système LMD. La transformation se fait à la longue. « Un état d’esprit », dit-il en caractérisant ce système. Il semble oublier les milliers d’étudiants qui chaque année espèrent obtenir un diplôme reconnu qui leur permettrait de continuer leurs études à l’étranger.

 






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *