Actualité

9 mai 2012

Le SEFAFI présente son dixième recueil intitulé « l’année de la honte » !

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : , ,
sefafi

Lors d’une conférence de presse qui s’est tenue à l’hôtel Tamboho d’Ambodivona, les membres du SEFAFI, société civile observant la vie publique, ont présenté leur 10e recueil de l’année 2011 intitulé « l’année de honte ».

Cet ouvrage compte 65 pages, dans lequel la conjoncture politique est analysée, scrutée et critiquée par les intellectuels membre de cette entité de la société civile. On y retrouve Horace Gatien, Roger Bruno Rabenilaina, Rabenarivo Sahondra, le Père Sylvain Urfer et Madeleine Ramaholimihaso. Le titre ne porte aucune ambigüité. Durant la conférence de presse, le coordinateur Ralison Andriamandranto a plus qu’égratigné tous les acteurs politiques aussi bien les tenants du régime que l’Opposition membre ou non du gouvernement d’union nationale. « En général, il n’y a pas de volonté réelle de sortir de cette crise, au-delà des effets d’annonce et des intentions de quelques minorités », tenait-il à rappeler. Selon l’opinion du SEFAFI, les politiques dépourvues de légitimité populaire trouvent un malin plaisir à perdurer la transition et se fichent complètement du sort de la population malgache.

Acerbe, le SEFAFI propose un calendrier électoral dans le but de mettre fin à toutes les rivalités. Ainsi, il propose que les élections législatives se tiennent avant les présidentielles et ceci avant la fin de cette année. Pour les communales et les régionales, nous devrons attendre l’année 2013. La proposition de l’organisation a pour but d’éviter tout calcul politique de la part des politiciens tout en préservant la démocratie. Cette proposition rejoint la tendance actuelle de la CENIT (Commission électorale indépendante de la Transition) et des experts électoraux des Nations unies.

Tout le monde, y compris les bailleurs de fonds, attendent le verdict concernant le calendrier électoral que doit présenter la CENIT. Les membres du gouvernement d’union nationale ne parviendront jamais à s’entendre, même sur les modalités des élections, autant passer outre leur jugement.

 






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *