Actualité

17 janvier 2012

Le secteur pétrolier à la dérive

More articles by »
Written by: Julia

Le secteur pétrolier est aux abois. Le pays sort doucement de la crise avec la mise en application de la Feuille de route. Si les bailleurs de fonds conseillent aux politiciens de ne pas donner dans la précipitation, les opérateurs économiques exigent des mesures de relance le plus rapidement possible. Le secteur pétrolier  est vital pour le pays puisque la moindre hausse  sur le prix du carburant a une répercussion immédiate  dans le quotidien de la population.En premier lieu, le problème réside au niveau international. La consommation pétrolière au niveau mondial ne cesse de s’accroître alors que les stocks diminuent. Ensuite, les opérateurs pétroliers nationaux rencontrent de sérieuses difficultés. Face à l’augmentation du prix d’achat sur le marché international, ils sont obligés d’augmenter les prix de ventes à la pompe pour éviter la faillite. Or, ce n’est pas possible pour l’Etat. Pour éviter une inflation galopante des denrées de premières nécessités, L’Etat maintient encore le gel des prix du carburant, mettant ainsi les opérateurs dans une situation pénible. Un problème encore plus grave pour les opérateurs et l’Etat, c’est l’émission de faux chèques-carburants perpétrée par quelques crapules malveillantes. Certains gérants de stations de services n’acceptent plus ces chèques carburant, au grand désespoir des hauts fonctionnaires.

A titre d’informations, le pays a connu 4 hausses de tarif durant l’année 2011, ce qui a entraîné une inflation considérable sur les prix des PPN. Le groupe Galana a dû fermer 13 de ses stations-services  du fait de la perte de 140 milliards d’Ariary causée par l’émission des chèques- carburants et le gel des prix. Selon les statistiques, cette nouvelle année ne sera pas à l’abri d’une nouvelle hausse tant au niveau mondial que national.

Une solution a été proposée par les opérateurs pétroliers lors de la cérémonie de présentation de vœux au palais d’Etat de Iavoloha. Pour remédier rapidement aux maux du secteur pétrolier, l’Etat devrait soit injecter des fonds, soit libérer le secteur afin de permettre le redressement de la situation et pratiquer la vérité des prix. En réponse à cette demande le Président de la Transition a promis  de trouver rapidement les solutions adéquates.






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *