Actualité

28 février 2012

Le Rattus rattus fait des ravages!

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes :
rat

Rattus rattus, c’est le nom scientifique donné au rat noir, originaire d’Inde. Selon les recherches, ce rongeur a colonisé la grande île à la faveur des migrations humaines, il y a mille ans. Et depuis  les feux de brousse et la déforestation ont accéléré la prolifération de cette espèce envahissante.

Les rizicultures sont les principales cibles de ces rongeurs, ils détruisent jusqu’à 2.5% de la production rizicole annuelle. Comme si cela ne leur suffisait pas, ils s’attaquent également aux cultures de maïs, de cacao, de canne à sucre ainsi que des légumineuses. A part les énormes dégâts occasionnés par ces rongeurs, ces derniers sont connus comme étant les principaux propagateurs d’épidémie comme la peste, le typhus murin, les trypanosomes ou encore la schistosomiase intestinale et bien d’autres maladies. Principal réservoir de la peste, le rat noir présente un danger pour la population. Statistiquement, plus de 200 à 300 cas sont enregistrés chaque année, et Madagascar figure parmi les pays les plus touchés par cette maladie.

Pour éradiquer cette espèce de rongeur, résident dans les milieux ruraux, Une dératisation mécanique est à privilégier, en attrapant les rats pour ensuite les brûler afin d’exterminer en même temps les puces, principaux vecteurs de microbes. Sur le marché, un piège à rat de fabrication artisanale s’acquiert entre 300Ar et 5000Ar selon le modèle.

Les raticides ne sont pas tellement préconiser car les puces des rats morts peuvent très bien  quitter le bateau pour trouver d’autres hôtes. N’oublions pas que les tuer ne résoudra que la moitié du problème. Ainsi pour une efficacité réelle, une coordination doit être entreprise entre le personnel de la santé, la communauté et l’autorité. A la base, la population doit s’efforcer d’assurer l’assainissement de son territoire et de suivre toutes les directives de la politique d’éradication proposée par les autorités.

Le processus d’éradication doit se faire maintenant avec le peu de moyens dont la population dispose avant que cela ne dégénère. Il est temps de démontrer aux politiques que les vraies priorités sont sous leurs yeux et non dans leurs beaux discours.  






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *