Actualité

2 mai 2012

Le président du CT, convoqué à la cour criminelle !

More articles by »
Written by: Madahoax
mamy

Il y a de quoi parlementer au sujet de la convocation du leader de la mouvance Ravalomanana, à la fois président du congrès de la transition, à la cour criminelle le 18 mai prochain. Ses compagnons de lutte, Manandafy Rakotonirina et Ihanta Randriamandranto ont eux aussi reçu un avis de convocation auprès de la Cour d’Appel d’Anosy pour le 04 mai.

Certes, comment expliquer ce soudain rebondissement, si ce n’est qu’après leur manifestation du samedi dernier sur la place du 13 mai. Même si l’objet de cette assignation est encore inconnu, faut-il rappeler que ces personnages ont déjà été accusés respectivement dans les affaires d’attentat contre la voiture du président de la HAT, Andry Rajoelina, le 3 mars 2011 ainsi que celle du Carlton en avril 2009. Selon Mamy Rakotoarivelo, cette mesure est tout à fait contraire aux dispositions de la feuille de route. Plus précisément, l’article 16 qui prévoit de la cessation de toute poursuite politique. En mâchant bien ses mots, la vice-présidente du CST, Me Hanitra  Razafimanantsoa, n’a pas hésité à émettre son opinion, comme quoi il y a des dessous politiques dans ces convocations. Elle est même arrivée à accuser sa ministre, Christine Razanamahasoa d’être l’obstacle du fonctionnement de la feuille de route.

Pour l’instant, la nature de la convocation laisse croire que la tentative avortée de la mouvance Ravalomanana d’entrer dans le jardin d’Ambohijatovo, en est l’objet, quoique les interprétations divergent selon les individus. Si l’on tient compte qu’aucune autorisation ne leur est délivrée par la Commune Urbaine d’Antananarivo, les leaders de cette mouvance seront sans doute inculpés d’atteinte à l’ordre public et de tous les tralalas qui vont avec. Qui sait si l’absence des parlementaires de la mouvance de l’ancien président de la République, lors de la cérémonie d’ouverture de la session ordinaire d’hier fait partie de la liste qu’on leur reproche !

Tant prisée par les tenants du pouvoir, la fameuse feuille de route est, comme à l’accoutumée, desservie à tous ceux qui y trouvent leur propre intérêt. Ce qui semble étonnant c’est qu’elle continue malgré tout son chemin.

 






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *