Actualité

30 juillet 2012

Le premier qui rira aura une tapette

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : , , ,
rencontre ravalo tgv

Rien n’a été divulgué concernant les points discutés entre Ravalomanana et Rajoelina aux Seychelles. On sait seulement qu’ils doivent se revoir dans les dix prochains jours pour se mettre finalement d’accord. Selon le bureau de la SADC, « la réunion a abouti à des progrès, accomplis dans le rapprochement des deux partis, proches d’un accord à l’amiable ». Louant la bonne volonté des deux protagonistes, la SADC reste optimiste concernant la suite des évènements. Ce que les malgaches ont retenu, c’est que la rencontre aux Seychelles était la rencontre de la dernière chance et qu’il fallait absolument signer un accord. Evidemment, Rajoelina et Ravalomanana sont rentrés bredouilles et ont promis de se revoir dans dix jours. Si on se cale au rythme de la SADC, cela pourrait prendre deux mois pour qu’ils se rencontrent à nouveau.

Différer un hypothétique accord, permet de donner du temps aux individus qui ont tout intérêt à ce que la crise perdure. Entre mutineries, alertes à la bombe et autres actes d’intimidation, les malgaches seront encore les otages des politiciens. Nous rentrons encore dans du déjà vu. Il faut s’attendre à des surenchères politiques de tous côtés pour discréditer l’autre. On ne jouera pas la mauvaise langue, mais s’il y avait de la bonne volonté de chaque côté, les élections prônées par la feuille de route auraient déjà été organisées. Dans les surenchères politiques, Lalao Ravalomanana a essayé de rentrer au pays en compagnie de sa bru dans le but de rendre visite à sa mère malade. Expulsée manu militari par la police des frontières, elles ont été embarquées dans le premier vol commercial d’Air Madagascar, en l’occurrence à destination de Bangkok, sans billet, visas et sans le moindre sous.

Le manque d’égards accordé à la femme du fondateur de Tiko est déplorable. On ne reviendra pas sur les méthodes viriles employées pour les expulser d’Ivato. Ce n’est qu’un début du véritable bras de fer qui ne se terminera jamais : montrer à la communauté internationale  que c’est l’autre qui ne respecte pas sa parole, c’est l’autre le responsable de l’échec de la feuille de route, c’est l’autre qu’il faut désavouer…Est-ce que cet incident aura des conséquences sur la deuxième rencontre entre Ravalomanana et Rajoelina ? L’avenir nous le dira.






 
 

 
Bila Tarabey signant son livre

Bilal Tarabey, Madagascar, dahalo

Enquête sur les bandits du Grand Sud. Voilà un petit livre qui est en réalité une petite fusée éclairante dans la littérature de l’Océan Indien. Sous-titré « récit » et signé par un jeune journaliste français d...
by Dominique Ranaivoson
1

 
 
militaires et etudiants

Etudiants et dahalo, tous dans le même panier pour les forces de l’ordre

Des forces de l’ordre lourdement équipées, déployées en plusieurs unités, toutes en position de combat et prêtes à lancer l’offensive, c’est une image qui revient et qui ne choque plus les malgaches. S’agit il d...
by Madahoax
0

 

 
cenit

Le premier tour des élections présidentielles pour le 8 mai 2013

La crise prendra fin dans neuf mois. Le CENITa publié de manière très officielle le calendrier électoral conformément à l’esprit de la feuille de route. Le premier tour des élections présidentielles se tiendra le 8 ma...
by Madahoax
0

 
 
moto

Où sont vos casques?

Une scène qui ne choque pas ou du moins qui ne choque plus : au milieu des embouteillages, entre camions, 4×4, taxis, taxis be et charrettes, des scooters et des motos se faufilent et profitent du moindre centimètre car...
by Madahoax
0

 

 
enam

Le ministre de la Population veut imposer l’inscription de « ses » candidats à l’ENAM

Pour beaucoup, l’ENAM (Ecole Nationale d’Administration de Madagascar) représente la voie royale pour accéder aux plus hauts emplois de l’Etat. Créé en 1960, l’école publique était rattachée à l’Université de...
by Madahoax
0

 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *