Actualité

12 avril 2012

Le premier avion d’Airbus débarque aujourd’hui !

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : ,

C’est confirmé, l’Airbus A340-300 est arrivé à l’aéroport d’Ivato à 8h comme prévu. Son arrivée a surement fait l’objet d’une grande parade si l’on tient compte des publicités diffusées sur toutes les chaînes locales. Même si certains sceptiques se posent la question sur ses avantages, le long-courrier est arrivé avec à son bord, plus de 250 passagers.

En effet, après avoir consulté toutes les offres en lice, le choix de la compagnie Air Madagascar tombait sur la postulation d’Air France. Quoique les Américains n’étaient pas bien loin avec le Boeing 777. Cependant, les critiques à l’encontre de l’acquisition de la compagnie malgache de ses avions ne sont pas à négliger. Par exemple, on peut tenir compte de la déclaration du directeur financier d’Airbus, Hans Peter Ring, dans une présentation des résultats trimestriels du groupe EADS de l’année dernière. Il a annoncé que suite à la mauvaise vente d’A340, la production sera abandonnée. Ou encore de l’âge des avions, celui qui a atterri aujourd’hui est sorti en 1998, l’autre qui survolera nos cieux en juin est sorti en 2000. Mais en écartant cette thèse, le directeur général d’Air Madagascar, Hugues Ratsiferana, a confirmé que l’âge d’un avion est secondaire. Pour une compagnie aérienne commerciale, ce qui importe le plus dans l’acquisition d’un nouvel appareil ce sont l’exploitation du marché et les conditions réelles de maintenance.

Le plus étonnant, c’est l’intrusion de la présidence dans cette affaire purement technique qui ne devrait être diligentée  que par les techniciens d’Air Madagascar. Lui, qui a annoncé il y quelques semaines de cela, « je suis fier que Madagascar puisse enfin avoir sa propre flotte…pendant cette transition ». Selon les critiques, avons-nous choisi le moment propice pour s’acquérir de tels appareils alors que la pauvreté qui sévit le pays n’est même pas encore réglée ? Aurons-nous la possibilité de payer à temps (crédit-bail sur 6ans) le coût des avions ? Un secret que seul le Président de la HAT, Andry Rajoelina et Cie connaissent.

A part l’acquisition par crédit-bail et les publicités concernant les différents avantages que procurent l’Airbus A340, aucune autre information n’a été révélée. Le sieur Andry Rajoelina n’avait-il pas accentué l’idée de transparence lors de sa prise de pouvoir en 2009 ? En tout cas, l’immense majorité des Malgaches n’auront même pas le privilège de monter à bord d’un tel avion de luxe !

 






 
 

 

Le deuxième Airbus d’Air Madagascar est arrivé

Le deuxième Airbus A340 300 d’Air Madagascar a atterri sur la piste de l’aéroport international d’Ivato. Après les contrôles techniques d’usage, cet avion effectuera son premier vol commercial vers l’Asie dès le...
by Madahoax
0

 
 

Air Madagascar inaugure la ligne Morondava-Isalo

Air Madagascar lance sa nouvelle stratégie pour relancer les vols nationaux et régionaux et participer au développement du tourisme. La ligne reliant Morondava à l’Isalo est maintenant effective. Le Twin OTTER 5R MGF a at...
by Madahoax
0

 

 

Le secteur aérien s’active

Le secteur aérien malgache est en effervescence. Rappelons que l’ACM a suspendu les certificats de transport aériens (CTA) des onze compagnies privées opérant à Madagascar. Les opérateurs doivent repasser les tests de c...
by Madahoax
0

 
 

L’Airbus A 340-300, une question de fierté nationale?

Le rideau est tombé lorsque le président de la HAT a affirmé, lors de sa dernière entrevue avec la  journaliste Onitiana Realy dans l’émission de l’invité du Zoma, que Madagascar peut être fier de pouvoir acquérir ...
by Madahoax
0

 

 
 

Economie : Tourisme rime avec optimisme

Après deux saisons de disette, le secteur du tourisme ressort la tête de l’eau. La crise de 2009 a eu un impact très fort sur ce secteur d’activité : violences et insécurité, instabilité politique, dégradation de l...
 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *