Actualité

15 juin 2012

Le PM Beriziky va négocier la reddition des Dahalos

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : , ,
beriziky

L’affaire concernant les militaires tués par les dahalo dans le sud de Madagascar n’est pas encore bouclée. 150 bandits armés de lance roquette, mitrailleuse et fusils d’assaut se sont réfugiés à Bekolintsa à Befotaka. Ils sont bien décidés à affronter les forces de l’ordre. Pour éviter un bain de sang, des représentants de la région se sont déplacés pour négocier leur reddition. Cependant Bila Remena et ses soldats restent sur leur position et refusent de donner les corps des militaires abattus. Pour empêcher tout assaut des forces de l’ordre, une vingtaine de foyers ont été pris en otage dont des femmes et des enfants.

La contre offensive des autorités ne s’est pas fait attendre. Le premier ministre Omer Beriziky s’est rendu dans le sud de Madagascar accompagné du ministre des forces armées et du secrétaire d’état à la gendarmerie et d’un représentant de la Présidence. Omer Beriziky affirme vouloir comprendre pourquoi le phénomène de vols de zébus a pris une telle ampleur. D’ailleurs comment est ce que ces dahalos ont pu se procurer un tel arsenal de guerre sans l’appui de complices au sein de l’armée ?

Pour le moment, le ministre des forces armées essaie de tempérer la situation. Il faut d’abord négocier la reddition des bandits. L’option militaire vient en dernier recours. Plus de 150 militaires ont été envoyé pour se préparer à l’assaut. Selon le ministre « ces bandits sont encore des malagasy, ils ne sont pas des étrangers, il est souhaitable d’établir un dialogue avant tout ». Cette déclaration donnée aux journalistes laisse à réfléchir. Est-ce que c’est pour gagner du temps et peaufiner la stratégie des forces d’intervention qu’il a dit cela ? N’oublions pas que ces bandits sont armés, ils détiennent des otages et ont déjà tué une dizaine de militaires. Dans un autre pays, le dialogue aurait déjà été rompu. A Ambohijatovo, il suffit d’un jet de cailloux pour que les militaires se mettent en action. Mais où est donc le général Ravalomanana ?






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *