Actualité

4 avril 2012

Le parti Leader Fanilo : détournements de deniers publics non amnistiables.

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : ,
Leader fanilo

Au siège du parti Leader Fanilo à Antsahabe a été le lieu d’un débat qui s’avère délicat pour le dossier « loi d’amnistie ».

Selon le secrétaire général, Alain Rakotomavo, le parti réclame l’incorporation du détournement de fonds parmi les infractions non amnistiables. Il estime qu’il est intolérable que quelqu’un qui a détourné de l’argent public puisse de nouveau diriger le pays, faisant ainsi référence à l’ancien président Marc Ravalomanana. Le parti d’Herizo Razafimahaleo ne s’oppose pas à la rentrée du président déchu dans le pays. Il estime que dès son arrivée sur place, ce dernier devra répondre de ses actes devant le tribunal pour les dossiers en suspens à son sujet.

La position du Leader Fanilo pourrait causer de fâcheuses discordes au Parlement. Selon certaines indiscrétions, ce courant d’idées va passer au Congrès de la Transition. Pour Jean de Dieu Maharante, vice-président du CST, spécialiste de droit pénal international et des droits de l’Homme, confirme qu’« en principe, le détournement de fonds devrait faire partie des infractions » et devait être exclu de l’amnistie. Mais de toute manière, les parlementaires agiront en fonction des dispositions de la Feuille route qui donne des indications sur les infractions non amnistiables.

Mise à part la fameuse question d’amnistie, le parti Libéralisme économique et actions démocratiques pour la reconstruction (Leader Fanilo) a profité de l’occasion pour avancer son avis sur les élections. Le secrétaire général propose de préparer  les élections législatives avant les présidentielles. C’est une manière de « laisser le peuple s’exprimer et surtout éviter d’accorder les pleins pouvoirs au Président de la République». Il est à comprendre que tenir les législatives en premier signifie un changement radical du système actuel. Chose tangible mais difficile à concrétiser faute de temps, surtout que beaucoup penchent sur l’idée d’effectuer les élections avant la fin de l’année.

 






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *