Actualité

4 avril 2012

Le parti Leader Fanilo : détournements de deniers publics non amnistiables.

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : ,

Au siège du parti Leader Fanilo à Antsahabe a été le lieu d’un débat qui s’avère délicat pour le dossier « loi d’amnistie ».

Selon le secrétaire général, Alain Rakotomavo, le parti réclame l’incorporation du détournement de fonds parmi les infractions non amnistiables. Il estime qu’il est intolérable que quelqu’un qui a détourné de l’argent public puisse de nouveau diriger le pays, faisant ainsi référence à l’ancien président Marc Ravalomanana. Le parti d’Herizo Razafimahaleo ne s’oppose pas à la rentrée du président déchu dans le pays. Il estime que dès son arrivée sur place, ce dernier devra répondre de ses actes devant le tribunal pour les dossiers en suspens à son sujet.

La position du Leader Fanilo pourrait causer de fâcheuses discordes au Parlement. Selon certaines indiscrétions, ce courant d’idées va passer au Congrès de la Transition. Pour Jean de Dieu Maharante, vice-président du CST, spécialiste de droit pénal international et des droits de l’Homme, confirme qu’« en principe, le détournement de fonds devrait faire partie des infractions » et devait être exclu de l’amnistie. Mais de toute manière, les parlementaires agiront en fonction des dispositions de la Feuille route qui donne des indications sur les infractions non amnistiables.

Mise à part la fameuse question d’amnistie, le parti Libéralisme économique et actions démocratiques pour la reconstruction (Leader Fanilo) a profité de l’occasion pour avancer son avis sur les élections. Le secrétaire général propose de préparer  les élections législatives avant les présidentielles. C’est une manière de « laisser le peuple s’exprimer et surtout éviter d’accorder les pleins pouvoirs au Président de la République». Il est à comprendre que tenir les législatives en premier signifie un changement radical du système actuel. Chose tangible mais difficile à concrétiser faute de temps, surtout que beaucoup penchent sur l’idée d’effectuer les élections avant la fin de l’année.

 






 
 

 

Militaires, politiques et malfaiteurs, la déroute de Madagascar

Les relations ambigües entre les militaires, politiciens et dahalos constituent le plus grand danger pour le maintient de la paix et de la sécurité à Madagascar. Les évènements de 2009 ont fait éclater au grand jour les ...
by Madahoax
0

 
 
rajoelina ravalomanana

Rajoelina et Ravalomanana ne sont pas les seuls à décider

Pendant qu’Andry Rajoelina s’installe dans ses quartiers à Rio de Janeiro, à l’hôtel Arena en face de Copacabana, les entités politiques et civiles se bousculent à Madagascar pour organiser des rencontres entre les d...
by Madahoax
0

 

 
Madagascar La Banque Mondiale évalue

La Banque Mondiale dresse un bilan alarmant sur Madagascar

La banque mondiale a sorti un rapport intitulé « Madagascar – après trois ans de crise : évaluation de la vulnérabilité et des politiques sociales et perspectives d’avenir ». Si l’institution internationale a bl...
by Madahoax
0

 
 

Edito : L’argent nous tuera tous

Nous avons toujours eu un rapport complexe avec l’argent. Si on dit souvent que l’argent ne fait pas le bonheur, il n’empêche que tout le monde court après. Il semblerait que l’on ne cherche pas le ...
by Madahoax
2

 

 

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *