Tourisme

5 juin 2012

Le parc d’Anja, entre mythes et légendes

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : , , ,
parc anja

Située à une dizaine de kilomètres au sud d’Ambalavao, la réserve d’Anja de 13 hectares attire chaque année des milliers de touristes. Créé par une association de villageois, le site cultive son originalité au sein d’un paysage montagneux et sauvage. Si la réserve est toute petite, elle abrite 600 lémuriens. Voyageant d’arbres en arbres, prenant des bains de soleils sur les pierres, il est très facile de rencontrer des lémuriens dans cette réserve. Il est interdit de leur donner de la nourriture. Un touriste étranger attrapé en train de leur donner des bananes est passible d’une amende de 20 euros. Il faut au maximum 6 heures pour faire le tour du site.

18 guides touristiques issus des environs et formés par la direction régionale du Tourisme d’Amoron’Imania, se relaient pour accueillir et accompagner les touristes. Une heure de visite est rémunérée à 12000 Ar en moyenne. Les guides entretiennent judicieusement le mystère autours de la réserve d’Anja. Entre légendes locales et sites historiques, les visiteurs sont rapidement envoûtés par le charme des lieux. Il faut se préparer à une longue marche pour visiter chaque recoin de la réserve. Plusieurs cavernes et grottes ont jadis été occupées par les ancêtres. Au 18ème siècle, ces grottes servaient de cachette pour échapper aux guerres tribales. On retrouve encore aujourd’hui des tombeaux datant de 1700.

Le nom des montagnes situées autours de la réserve, « Izy telo mirahavavy » (les trois sœurs), provient d’une légende locale. Un roi de la tribu Betsileo régnait sur Anja. Père de trois filles, il voulu les marier à trois princes Vezo pour renforcer les liens avec son homologue Vezo. Le mariage arrangé n’a pas plu aux filles qui se sont échappées préférant mourir que d’accepter ces mariages. Elles ont escaladé chacune un « vatolampy » et ont sauté en même temps. En souvenir, les montagnes ont porté le nom de « izy telo mirahavavy ». L’aînée se prénommait Ihandrambaky, la cadette Andrambola et la dernière Ambohalady. Une histoire qui a charmé tous les visiteurs de la réserve.






 
 

 
Madagascar destination touristique

Madagascar, la nouvelle destination phare de l’Océan Indien

Madagascar était l’invité d’honneur du 4ème Salon du bien-être, du tourisme et du jardin à Saint Denis à la Réunion. Encore un autre évènement professionnel qui a permis aux opérateurs économiques et les offices ...
by Madahoax
0

 
 
hub air mad

Air Madagascar inaugure la ligne Morondava-Isalo

Air Madagascar lance sa nouvelle stratégie pour relancer les vols nationaux et régionaux et participer au développement du tourisme. La ligne reliant Morondava à l’Isalo est maintenant effective. Le Twin OTTER 5R MGF a at...
by Madahoax
0

 

 
geotourisme

Le géotourisme pour valoriser la ville d’Antsirabe

Le géotourisme est un concept inventé par la National Geographic Society. Il s’agit d’un tourisme valorisant l’environnement d’un lieu, son patrimoine, sa culture, sa beauté et le bien être de ses habitants. C’est...
by Madahoax
0

 
 
arbre sacre

Nosy Be met en avant ses atouts culturels et historiques

Nosy Be est connu pour être la destination balnéaire de choix des touristes étrangers. Plages de sable blanc, eaux turquoises, aquariums naturels, pêche au gros, hôtels luxueux et piscines à débordement sont les atouts d...
by Madahoax
0

 

 
tourisme

Une foire internationale pour promouvoir la grande île

Le tourisme est un secteur économique important à Madagascar en tant que deuxième pourvoyeur de devises après le secteur minier. Au vu de l’immense potentiel touristique de l’île, les différentes institutions essaient...
by Madahoax
0

 



One Comment


  1. Le parc d’Anja est un endroit qui mérite vraiment d’être visité. http://www.tsiky-tour.com/



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *