Actualité

16 avril 2012

Le ministre de l’Environnement évincé !

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : , ,
ministre de l'environnement évincé

Concocté en silence depuis quelques jours dans les  coulisses, le limogeage du ministre de l’Environnement et des forêts, Joseph Randriamiarisoa, a été officiellement annoncé dans un communiqué de la Présidence. Provisoirement, son département sera rattaché à la primature pour que le Premier ministre, Omer Beriziky puisse assurer l’intérim.

Le communiqué officiel ne fait pas mention des motifs de la destitution. Cependant au cours de la semaine dernière, le Président de la HAT a adressé une lettre au Premier ministre qui porte sur la réclamation de la révocation du ministre de l’Environnement et des forêts. En effet, le contenu de la lettre met en exergue la nature de la démarche entreprise par Joseph Randriamiarisoa lorsque celui-ci a émis un arrêté autorisant des exportations exceptionnelles de produits forestiers. Une démarche qualifiée « d’intolérable » et qui constitue « une faute grave menaçant les actions et la cohésion du gouvernement ». Un arrêté qui, selon le conseil des ministres, est contraire à l’ordonnance relative à la gestion des bois de rose.

Pour sa défense, le ministre évincé à fourni quelques explications en rétorquant que « le dossier Fanalamanga et les travaux d’assainissement sur les bois de rose et les bois en souffrance à Mahajanga ont été les dessous de mon limogeage ». Il a poursuivi que des groupes de personnes sont en train de tirer profit de la Société Fanalamanga, une situation que le ministre destitué ne consent pas. Il prétend que le mauvais coup plane dans l’air lorsqu’on a remplacé l’Administrateur Délégué Général de ladite Société. En outre, il a dénoncé l’existence d’une équipe mafieuse sur le dossier du bois de rose. Pour preuve, 2 bateaux ont été arraisonnés à Antalaha pour avoir tenté d’exporter des bois de rose. Selon toujours ses dires, il a été une personnalité gênante pour ce réseau mafieux opérant dans le secteur bois de rose et aussi dans le traitement des bois en souffrance à Mahajanga. C’est pour toutes ces raisons que les critiques à l’encontre de son arrêté et ses notes de service ne peuvent être que des prétextes pour masquer la réalité des choses.

Pour rappel,  Joseph Randriamiarisoa est issu de la mouvance Zafy. A la suite de la demande du chef du gouvernement de bien vouloir procéder au remplacement du ministre déchu, le professeur Zafy refuse et se voit réclamer une autre exigence non moins « loufoque » qui est la démission d’Andry Rajoelina !

 






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *