Actualité

16 avril 2012

Le ministre de l’Environnement évincé !

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : , ,

Concocté en silence depuis quelques jours dans les  coulisses, le limogeage du ministre de l’Environnement et des forêts, Joseph Randriamiarisoa, a été officiellement annoncé dans un communiqué de la Présidence. Provisoirement, son département sera rattaché à la primature pour que le Premier ministre, Omer Beriziky puisse assurer l’intérim.

Le communiqué officiel ne fait pas mention des motifs de la destitution. Cependant au cours de la semaine dernière, le Président de la HAT a adressé une lettre au Premier ministre qui porte sur la réclamation de la révocation du ministre de l’Environnement et des forêts. En effet, le contenu de la lettre met en exergue la nature de la démarche entreprise par Joseph Randriamiarisoa lorsque celui-ci a émis un arrêté autorisant des exportations exceptionnelles de produits forestiers. Une démarche qualifiée « d’intolérable » et qui constitue « une faute grave menaçant les actions et la cohésion du gouvernement ». Un arrêté qui, selon le conseil des ministres, est contraire à l’ordonnance relative à la gestion des bois de rose.

Pour sa défense, le ministre évincé à fourni quelques explications en rétorquant que « le dossier Fanalamanga et les travaux d’assainissement sur les bois de rose et les bois en souffrance à Mahajanga ont été les dessous de mon limogeage ». Il a poursuivi que des groupes de personnes sont en train de tirer profit de la Société Fanalamanga, une situation que le ministre destitué ne consent pas. Il prétend que le mauvais coup plane dans l’air lorsqu’on a remplacé l’Administrateur Délégué Général de ladite Société. En outre, il a dénoncé l’existence d’une équipe mafieuse sur le dossier du bois de rose. Pour preuve, 2 bateaux ont été arraisonnés à Antalaha pour avoir tenté d’exporter des bois de rose. Selon toujours ses dires, il a été une personnalité gênante pour ce réseau mafieux opérant dans le secteur bois de rose et aussi dans le traitement des bois en souffrance à Mahajanga. C’est pour toutes ces raisons que les critiques à l’encontre de son arrêté et ses notes de service ne peuvent être que des prétextes pour masquer la réalité des choses.

Pour rappel,  Joseph Randriamiarisoa est issu de la mouvance Zafy. A la suite de la demande du chef du gouvernement de bien vouloir procéder au remplacement du ministre déchu, le professeur Zafy refuse et se voit réclamer une autre exigence non moins « loufoque » qui est la démission d’Andry Rajoelina !

 






 
 

 

La culture sur brûlis à l’origine de la destruction des forêts

En l’espace d’une décennie, plus de 30 000 ha de la forêt de Ranobe dans l’Atsimo Andrefana sont partis en fumée, soit l’équivalent de 28 700 terrains de football. Ces chiffres ont été communiqués par la WWF. L...
by Madahoax
0

 
 

Des chercheurs malgaches au Texas

Un diplôme délivré par une université malgache n’est pas forcément un handicap, loin de là ! Une fois que l’étudiant a réussi à passer les écueils des grèves à répétitions et ne s’est pas découragé par le...
by Madahoax
0

 

 

Le zébu, c’est plus qu’une question de viande

Le zébu reste l’aliment de base qui accompagne le riz pour le malgache. Qu’elle soit bouillie avec des brèdes, cuite à la poêle, ou en barbecue, la viande de zébu est toujours présente au menu où que l’on aille à ...
by Madahoax
0

 
 

Des politiciens mauriciens impliqués dans le trafic de bois de rose ?

L’affaire des bois de rose saisis à Maurice revient sur le devant de la scène. Harcelé par son opposition, le gouvernement mauricien a décidé de mener des investigations pour démasquer les autorités mauriciennes impliq...
by Madahoax
0

 

 

Madagascar : un pays minier ou un pays touristique ?

 Les opérateurs touristiques se bougent pour promouvoir la destination de la grande île. Pourtant depuis quelques années sa faune et sa flore sont en danger.  La sortie du rapport Planète vivante 2012 par la WWF a fait sa...
by Madahoax
0

 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *