Actualité

10 mai 2012

Le district de Mahabo victime de l’invasion des criquets

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : ,
criquet

Depuis quelques jours, des essaims de criquets tapissent le sol dans plusieurs endroits de quatre communes de Mahabo. La baisse de production du riz puis l’insuffisance alimentaire y est à craindre. Mahabo est un district situé dans la partie Ouest de Madagascar. Il se trouve dans la région de Menabe, 45Km à  l’Est de Morondava sur la route Nationale 34. Il est composé de 11 communes. Les activités économiques de sa population sont surtout basées sur la riziculture, l’élevage de bovins et des exploitations en petite quantité de l’or et du béryl dans la commune rurale de Malaimbandy.

Aujourd’hui, un nuage de criquets menace la production de riz du district de Mahabo. D’après Haingo Razafiarison, chef du district, la situation est devenue critique. Sachant que les quatre plus grandes communes productrices de riz de Mahabo sont effectivement Mandabe, Manavasia, Ampanihy et Ankilivalo, la quasi-totalité des surfaces cultivables de cette localité seront les plus dévastées. Récemment, des larves déjà écloses auraient été localisées du côté de la route nationale. Les paysans sont obligés de supporter les dégâts car ils n’ont ni  insecticides ni d’autres moyens pour protéger leurs rizières.

Selon le chef de district, ce fléau est un cataclysme naturel cyclique à Mahabo. L’an dernier, il s’est déjà abattu sur le district. Pour en venir à bout, des dispositifs de lutte antiacridienne ont été mis en œuvre dès que les premiers cas d’invasion ont été révélés. Après la pulvérisation manuelle des aires protégées, un appui aérien a été envoyé à la rescousse pour couvrir une plus grande superficie. Seulement, les moyens pour faire face à l’invasion de criquets ne sont plus suffisants. D’après une estimation de la BAD, il faudrait environ 8 millions USD pour déployer les dispositifs et empêcher que la situation ne se dégrade.

En attendant, les collecteurs de riz profitent de la situation : ils achètent à 600 Ariary le kilo puis ils le revendent à 1200 Ariary le Kilo. Ayant peur de tout perdre, les paysans ne discutent pas et écoulent tout leur stock.

 






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *