Actualité

27 février 2012

Le commerce de services, créateur d’emploi.

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : ,
commerce

Le commerce de services du pays est en constante progression dans le système économique de l’île. D’ après le rapport « l’Expansion-PNUD », la part du secteur industriel est très faible comparée à celle des services. Effectivement le marché du travail se tourne de plus en plus vers les services que vers l’industrie ou le secteur agricole. Le développement de ce secteur est dû en partie à l’émergence des nouvelles technologies dans le monde.

 

La fourniture de services recouvre une multiplicité d’activités, allant de l’architecture au transport spatial, en passant par les services d’audio messagerie téléphonique. Les services se révèlent être l’élément majeur et le plus dynamique des économies des pays développés tout comme des pays en développement. L’offshoring en fait partie, et cette dernière est largement présente à Madagascar. Les premières raisons étant la capacité de réponse des ressources humaines et technologiques à la demande de délocalisation de services.

Si la sous-traitance consiste à délocaliser la production physique d’articles, l’offshoring touche plutôt les services allant du plus simple au plus sophistiqué. Les sociétés européennes préfèrent s’orienter vers des prestataires de services d’autres pays leur procurant main-d’œuvre compétente à moindre coût pour réaliser beaucoup de bénéfices. L’Inde est l’illustration numéro un de ce cas. Par ailleurs, les pays africains comme le Maroc, l’île Maurice ou Madagascar sont réputés pour être d’excellentes destinations offshores, notamment pour les entreprises francophones.

La crise qui perdure dans le pays constitue un grand obstacle pour presque tous les secteurs d’activités économiques. En revanche l’offshoring est un des secteurs les plus résistants du simple fait que le développement de l’entreprise dépend surtout du contexte extérieur que de celui existant dans le pays. Sachant que les sociétés clientes se trouvent en Europe et que tout contact se fait par le biais d’Internet, les entreprises offshores malgaches peuvent ont encore de beaux jours devant elles. La crise sévissant dans le monde, de plus en plus de sociétés étrangères ont recours à ce type de prestations.






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *