Actualité

27 février 2012

Le commerce de services, créateur d’emploi.

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : ,

Le commerce de services du pays est en constante progression dans le système économique de l’île. D’ après le rapport « l’Expansion-PNUD », la part du secteur industriel est très faible comparée à celle des services. Effectivement le marché du travail se tourne de plus en plus vers les services que vers l’industrie ou le secteur agricole. Le développement de ce secteur est dû en partie à l’émergence des nouvelles technologies dans le monde.

 

La fourniture de services recouvre une multiplicité d’activités, allant de l’architecture au transport spatial, en passant par les services d’audio messagerie téléphonique. Les services se révèlent être l’élément majeur et le plus dynamique des économies des pays développés tout comme des pays en développement. L’offshoring en fait partie, et cette dernière est largement présente à Madagascar. Les premières raisons étant la capacité de réponse des ressources humaines et technologiques à la demande de délocalisation de services.

Si la sous-traitance consiste à délocaliser la production physique d’articles, l’offshoring touche plutôt les services allant du plus simple au plus sophistiqué. Les sociétés européennes préfèrent s’orienter vers des prestataires de services d’autres pays leur procurant main-d’œuvre compétente à moindre coût pour réaliser beaucoup de bénéfices. L’Inde est l’illustration numéro un de ce cas. Par ailleurs, les pays africains comme le Maroc, l’île Maurice ou Madagascar sont réputés pour être d’excellentes destinations offshores, notamment pour les entreprises francophones.

La crise qui perdure dans le pays constitue un grand obstacle pour presque tous les secteurs d’activités économiques. En revanche l’offshoring est un des secteurs les plus résistants du simple fait que le développement de l’entreprise dépend surtout du contexte extérieur que de celui existant dans le pays. Sachant que les sociétés clientes se trouvent en Europe et que tout contact se fait par le biais d’Internet, les entreprises offshores malgaches peuvent ont encore de beaux jours devant elles. La crise sévissant dans le monde, de plus en plus de sociétés étrangères ont recours à ce type de prestations.






 
 

 

Opération Smile : une action inscrite sur le long terme

Menée depuis 2007, l’opération Smile est un service à but non lucratif organisé par l’association Opération Smile South of Africa (OSSA) en partenariat avec le Lion’s club d’Antananarivo. L’Opération Smile consi...
by Madahoax
0

 
 

Exploitation minière : le gouvernement use des grands moyens pour attirer des investisseurs.

Une délégation présidée par le ministre des mines participera à un des plus importants évènements internationaux dans le secteur minier. Prochainement, elle représentera le pays à l’Indaba. C’est la plus grande ren...
by Madahoax
1

 

 

Secteur minier malgache : du diamant en perspective.

 La kimberlite est une roche volcanique très riche en magnésium.  Notons que des chercheurs étrangers ont déjà entrepris des recherches notamment à Ambalavato-Mahanoro il y a quelques  années. Pour l’heure il n’y ...
by Madahoax
0

 
 

Secteur minier à Madagascar : du vanadium en vue

La société ENERGIZER, un grand fabricant mondial d’accumulateurs de toute sorte effectue actuellement des recherches sur le VANADIUM dans le sud de Madagascar, des recherches  qui devront durer deux ans.
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *