Actualité

12 décembre 2011

Le charbon de bois : principal source d’énergie combustible à Madagascar

More articles by »
Written by: HR

Le charbon de bois est utilisé par plus de 85% des ménages à Madagascar. Cette source d’énergie domestique est la moins onéreuse et donc facilement accessible pour la majorité de la population. Le charbon est essentiellement utilisé pour préparer le repas. Même si la population de Madagascar est encore à 70% rurale, le charbon de bois est utilisé par les citadins surtout les plus démunis. Une famille vivant en ville consomme en moyenne 60 à 70 kilos de charbon chaque mois. Un sac de charbon (environ 30 kg) vaut 12 000 Ariary (4,3€). Pour une population de 2 millions d’habitants, on estime à 110 000 tonnes la consommation annuelle en charbon de bois à Antananarivo.

L’utilisation du charbon de bois ne bénéficie pas toujours d’une image positive car elle est associée à la déforestation et donc à la dégradation de l’environnement. Pourtant si le charbon de bois est associé à des projets professionnels comprenant des opérations de reboisement, il présente des intérêts économiques avantageux. Selon une étude, en comparant le coût équivalent en kW/h, le bois est 18 fois moins cher que le gasoil et 30 fois moins cher que le gaz domestique en bouteille. La demande en charbon de bois augmente régulièrement.

La production de charbon de bois à la campagne génère des revenus importants. Fabriqué dans des fosses avec un rendement de 10% (10 kg de bois produisent 1 kg de charbon), le reboisement est incontournable pour que la production de charbon devienne une activité durable. Des projets ont été mis en place par le CIRAD et certaines ONG pour la formalisation et la professionnalisation de la filière charbonnière. Les ménages engagés dans la production de charbon continuent de reboiser tout en améliorant leur rendement.

L’eucalyptus est principalement utilisé pour fabriquer du charbon. Un hectare d’eucalyptus donne une production moyenne de 300 sacs. En périphérie de la capitale, les massifs de pins et d’eucalyptus d’Anjozorobe, Tiazompaniry, Majakandriana et Moramanga couvrent plus des 70% des besoins en charbon de bois de la capitale. Le ministère de l’énergie sensibilise les foyers sur l’utilisation de fourneaux économiques (fatapera mitsitsy) permettant de consommer jusqu’à 30% de charbons en moins que les fourneaux traditionnels. Le ministère estime qu’il faut reboiser au minimum 20 000 ha chaque année pour empêcher la déforestation causée par la production de charbon de bois.






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *