Actualité

10 avril 2012

Société : Le budget des fêtes de Pâques revu à la baisse, le nombre d’accidents également

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes :
paques morose

Depuis des lustres, le long week-end pascal est une opportunité pour les Malgaches de passer du temps en famille. Certains viennent de loin pour rejoindre leurs proches. Tout un programme s’affiche, mais en général, le dimanche est réservé à la messe pascale suivie du déjeuner familial, quant au lundi de Pâques, tout le monde s’active pour le traditionnel pique-nique.

Partout dans l’île, les églises étaient remplies de fidèles. A la veille, c’est presque une coutume pour les femmes de passer chez le coiffeur pour se faire belles. Depuis des jours à l’avance, les publicités des salons de beauté offraient des propositions alléchantes, des promotions qu’il ne fallait absolument pas laisser passer, selon certaines. Entretemps, dans la capitale, les lieux de festivité ont fait le plein de monde même si le budget alloué à la fête a été considérablement réduit.

De nombreux ménages ont fait leur possible pour que le week-end pascal sorte de l’ordinaire. Pas de grand festin, ni de repas à volonté, on se limite à de simples plats mais bien concoctés. Pour les enfants, beaucoup ont tiré un trait sur les chocolats de Pâques, estimés trop chers par les parents. De même que pour le repas champêtre du lundi, la plupart des familles sont restés dans la capitale ou du moins dans les périphéries qui sont accessibles aux taxis-bé. Certains n’ont pas hésité à bivouaquer à Ambohijatovo, et au plaisir des enfants, ils pouvaient s’amuser avec les diverses attractions sur place.

Mais comme tous les ans, on enregistre des cas d’incidents. Coïncidence ou imprudence, le jour de Pâques, un jeune homme de 15 ans s’est noyé dans l’Ikopa à Anka­dimba­hoaka, un homme a été retrouvé mort dans la rue. La veille, un voleur de bétail a été fusillé par le fokonolona à Tsiroanomandidy. Les chiffres provisoires auprès des autorités nous donnent un total de cinq morts. Quant aux accidents de circulation, on en a enregistrés 50. Heureusement, aucun mort n’est à déplorer. Et comme toujours, l’abus de boissons alcooliques a occasionné des bagarres dans les rues ou dans les bars. Par conséquent, plus d’une trentaine de personnes ont été hospitalisées. La même image s’est produite un peu partout dans l’île, mais avec des scènes un tout petit peu différent.

On peut dire que le plan d’action pour la sécurisation entrepris par les forces de l’ordre a fait ses preuves. Quant à la crise, elle laisse toujours sa trace !

 






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *