Actualité

10 mai 2012

L'association Babakoto-France est le premier partenaire d’Antoetra-zanamaniry

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : , ,
association babakoto

Depuis quelques années, l’association Babakoto-France a marqué de son empreinte la commune rurale d’Antoetra-zanamaniry. La commune a régulièrement bénéficié de plusieurs infrastructures financées par l’association.

Dernièrement, lors de l’ouverture officielle des bâtiments scolaires de la commune, le secrétaire exécutif de cette ONG, Jean Pierre Pierrot a fait savoir que ces bâtiments construits par l’association sont fait pour durer. Ce sont des bâtiments construits en terrain stable et non sur des remblais. Bâtis en béton armé avec des murs de granites, presque indestructibles, les charpentes sont toutes soutenues par des structures de béton. La seule chose à craindre serait la fixation des tôles en cas de cyclone.

Même si ces bâtiments sont conçus suivant les normes anticycloniques, le représentant de l’ONG a souligné que ces bâtiments doivent être entretenus régulièrement. Par exemple, il faut contrôler l’arrivée des eaux afin qu’ils n’inondent pas le bâtiment principal, sans oublier bien sûr le renouvellement de la peinture, l’entretien des boiseries ainsi que les grilles de protections des vitres. La première école construite par cette association date d’il y a 6 ans. Jusqu’à maintenant, cette école est toujours présente et en bon état. De ce fait, les donateurs espèrent que ces 20 nouveaux établissements perdureront également.

L’association Babakoto-France étend son action

Les actions de l’association ne s’arrêtent pas là. Cette ONG distribue aussi des pommes de terre aux familles les plus pauvres de la commune. En moyenne, ces familles reçoivent chacune 18 kg de semences, de l’engrais, des bêches et des pèles ainsi que des jeunes plants fruitiers. Après les récoltes, ces bénéficiaires retournent les semences qui leur ont été attribuées afin de ravitailler d’autres familles. C’est ce qu’on appelle le mécanisme de revolving.

D’un autre côté, l’association Babakoto-France préserve aussi l’environnement en effectuant des reboisements depuis bientôt deux ans. A peu près 2000 jeunes plants endémiques ont été plantés sur deux hectares. En ce moment, l’association prévoit des actions à grande échelle, en augmentant la surface de reboisement de 15 à 20 ha, soit 15000 à 20000 jeunes plants. Ensuite les membres de l’association comptent offrir des matériels médicaux à d’autres fokotany tels que Faliarivo Antoetra et financer les opérations de distribution de lampes solaires. L’association travaille activement pour le développement rural à Madagascar et les résultats commencent à se faire sentir.

 






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *