Actualité

19 juin 2012

L’activité économique ne doit pas dépendre uniquement des projets miniers

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : , ,
brieville

Les autorités doivent regarder de plus près les impacts sur le long terme des grands projets miniers mis en œuvre à Madagascar. Est-ce que la population va bénéficier des revenus tirés par ces activités de rentes ? L’exploitation de l’ilménite va durer au moins 75 ans et au moins 40 ans pour le gisement de Nickel d’Ambatovy. Si on a du mal à s’imaginer l’avenir de Madagascar quand ces gisements seront épuisés, on ne pourra pas compter sur nos dirigeants dont les qualités de visionnaires n’ont jamais dépassé la durée d’un mandat. Pourtant, avec l’expérience de la société Kraomita Malagasy (Kraoma), il y a beaucoup de leçons à tirer.

L’exploitation du minerai de chrome a commencé vers la fin des années 60. Le gisement de Bemanevika est sur le point de se tarir au bout de 40 ans d’exploitations. De nombreuses communes se sont créées dans les environs des sites d’exploitation de la Kraoma. Brieville en est le parfait exemple. Très développée, elle dispose de nombreuses infrastructures telles que des écoles publiques, des centres de santé de base, d’un réseau électrique étendu et d’un réseau d’eau potable. Ces installations ont été faites dans le cadre des activités de la Kraoma. La Commune compte environ 15 000 habitants et la majorité des habitants sont des employés de la Kraoma ou des personnes travaillant pour les sous traitant de la société minière. Les générations  ont suivies, les enfants ont remplacés les parents dans les sociétés.

Pourtant, la Kraoma est maintenant sur le déclin, le gisement se tarit, les cours mondiaux des minerais ont baissé et l’extraction devient de plus en plus couteuse. Si la Kraoma arrête ses activités, c’est la moitié de la population qui quitterait la commune condamnée à mort. Les autres activités économiques ne se sont pas suffisamment développées en 40 ans pour prendre le relais de la Kraoma. On comprend maintenant pourquoi QMM incite les opérateurs économiques à investir dans la région de Fort Dauphin. Il faut développer les autres secteurs économiques dans la région et développer le potentiel du port d’Ehoala pour préparer sereinement  l’avenir.






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *