Actualité

15 février 2012

La violence envers les femmes s’est intensifiée

More articles by »
Written by: Julia
Étiquettes : ,
violence

La violence n’est pas un fait inconnu dans les pays en voie de développement comme le cas de  Madagascar. Malgré la fulgurante évolution de l’être humain,  il lui reste encore une faille.Selon les statistiques, 15 à 75% des femmes affirment avoir déjà subi non seulement des violences physiques, mais également sexuelles de la part de leurs partenaires.  Violences ayant de fortes répercussions sur leur mental.  Dans les pays pauvres comme Madagascar, les femmes sont considérées comme des meubles fragiles « fanaka malemy » . Elles sont consignées aux tâches ménagères et à l’éducation des enfants.

L’enquête démographique et de Santé ou EDS a montré que 25% des femmes et 28% des hommes pensent que, si  les femmes brûlent la nourriture, ou ont des mots avec leur maris, refusent  d’avoir des rapports sexuels, ou  négligent leurs enfants, il est tout à fait normal que leurs  maris usent de violence envers elles. C’est surtout dans les bas quartiers et les bidonvilles que les cas de violences  sont fréquents. Une  enquête menée auprès des habitants d’Ambohimahitsy, et d’Ambohimangakely  a permis de dégager que trois hommes sur quatre battent leurs femmes. Des hommes, par ailleurs,  battent ou giflent leurs femmes pour couper court à une dispute ou simplement pour les remettre à leur place, comme l’a expliqué Olivier R, un ferblantier. «Ma femme a la mauvaise habitude d’élever la voix pour un oui ou pour un non. Le seul moyen de la faire taire c’est de lui faire peur. La gifle constitue une sorte de premier avertissement. »

Les facteurs qui conduisent à la violence physique et la violence sexuelle chez les individus, dans les familles et dans la société sont innombrables. Les exemples les plus fréquents sont surtout  le faible niveau d’éducation, l’exposition à la maltraitance durant l’enfance, l’abus d’alcool, mais aussi, les troubles de la personnalité.






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




One Comment


  1. […] Les ménages malgaches ont récemment constaté que certains médicaments manquaient depuis quelques temps dans les pharmacies. Il arrive même que les usagers reviennent de la pharmacie les mains vides. Ces derniers sont alors obligés d’acheter des  médicaments équivalents puisqu’ils ne trouvent pas ce qu’ils cherchent. […]



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *