Actualité

11 avril 2012

La tenue d’élections pour cette année est jugée trop hâtive par le HPM

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : ,

Le HPM ou le Hery Politika Mitambatra s’est empressé de remettre sur le tapis le cas des élections après la longue trêve pascale. Les adhérents du parti se sont donné rendez-vous au Maestro Betongolo pour étaler leur opinion sur la situation politique. Au menu, ils ont évoqué la question des élections, puis le sujet concernant la loi d’amnistie.

Concernant la date du scrutin, le parti craint que la tenue des élections pour cette année soit trop prématurée. Elle serait une erreur fatale susceptible de générer une autre crise, selon l’opinion  commune de Lemalady Eric, de Victor Manantsoa ou encore de Ralison Roger. Ils sont convaincus qu’il faut respecter les 11 mois que les Nations Unies ont suggérés comme délai nécessaire pour réaliser des élections crédibles dans le pays. En appuyant l’idée, ils pensent que ledit délai  est indispensable pour franchir toutes les étapes nécessaires afin de parvenir à une élection crédible, neutre, transparente et indépendante. Et le parti n’a pas manqué de soutenir la priorité des élections présidentielles avant celles des législatives.

D’après leur explication, ils ne cherchent pas à fuir les urnes mais veulent à tout prix éviter les mêmes problèmes que le pays rencontrait après chaque proclamation de résultats des élections. Faisant ainsi référence à la non- reconnaissance internationale et aux crises répétitives. En outre, le HPM exige une refonte totale de la liste électorale, contrairement à la déclaration de la présidente de la CENI-T, Béatrice Attalah, qui prévoit uniquement une révision de la liste. Toutes ces critiques reposent sur leur concept de ne pas précipiter le passage aux urnes.

A propos de l’amnistie, le président en exercice du parti, Lemalady Eric, a juste indiqué que « pour nous, une amnistie pour la réconciliation nationale signifie un grand pardon ». Il propose une amnistie large, allant de 2002 jusqu’au 17 septembre 2011, date de la signature de la feuille de route.  Pour embellir leur discours, ils ont ajoutés que les lois d’amnistie, le code d’éthique et de bonne conduite  ainsi que le conseil de la Réconciliation Malagasy devraient être mis en place et appliqués avant la tenue des élections.

 






 
 

 

Le premier tour des élections présidentielles pour le 8 mai 2013

La crise prendra fin dans neuf mois. Le CENITa publié de manière très officielle le calendrier électoral conformément à l’esprit de la feuille de route. Le premier tour des élections présidentielles se tiendra le 8 ma...
by Madahoax
0

 
 

Organiser des élections municipales pour sauver la face ?

La CENIT a tranché, elle se conformera au calendrier préconisé par les experts des Nations Unies pour tenir des élections jumelées au mois de mai ou juin 2013. La présidente du CENIT a officialisé cette décision en pré...
by Madahoax
0

 

 

Il faut respecter le calendrier électoral proposé par les Nations Unies

Andry Rajoelina a demandé l’aide financière des Nations Unies pour pouvoir organiser au moins une élection avant la fin de l’année. La réponse de Ban Ki-Moon est sans équivoque : hors du calendrier électoral précon...
by Madahoax
0

 
 

Rajoelina insiste pour des élections législatives avant la fin de l’année

Suite au rapport de ses experts, les Nations Unies suggèrent fortement au CENI-T d’organiser les élections en mai-juin 2013. Se plier aux volontés de l’ONU c’est s’assurer le soutien moral et financier de l’institu...
by Madahoax
0

 

 

Les experts des nations unies suggèrent des élections en juin 2013

Un mois après la mission des experts des Nations Unies à Madagascar, ces derniers ont enfin remis leur rapport. La mission des observateurs était d’évaluer la possibilité technique et financière pour l’organisation d...
by Madahoax
0

 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *