Actualité

10 février 2012

La prostitution des mineures

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : ,
prostit

Même si l’industrialisation a permis le développement  économique du pays et a fourni du travail à la moitié de la population, cela n’a pas empêché la prostitution. Considéré comme le plus vieux métier du monde, la prostitution fait de plus en plus rage à Madagascar.

Selon le Groupe Développement Madagascar  ou le GDM, c’est à partir de 12 ans que la plupart des jeunes filles commencent à se  prostituer. Des enquêtes menées par une organisation non gouvernementale auprès de 159 prostitués de la capitale l’an dernier ont  permis de déduire que 50% de ces jeunes filles sont encore  des mineures. Honoré Rafalimanana, responsable du volet recherche et capitalisation de connaissance au sein du GDM a déclaré que les raisons de la prostitution sont multiples si on se réfère aux résultats de l’enquête et que dans les 95% des cas, ces jeunes filles se prostituent contre leur gré. Outre le chômage ou les obligations causés par les abandons comme le cas des mères célibataires, la plupart de ces jeunes filles sont issues de milieux défavorisés et sont confrontées à des problèmes financiers dans leur quotidien. Cependant, ces études ont également démontrés que  5% de ces filles exercent cette activité en toute connaissance de cause. La majorité du temps, ces mineures  qui se prostituent le font de manière occasionnelle et déguisée. En moyenne elles sont âgées de 15 à 17 ans. Les prestations de ces mineures sont payées à partir de 500 ariary, une maigre somme  pour ces jeunes filles qui sont confrontées aux infections sexuelles et aux avortements précoces. Jusqu’à présent, aucune loi n’a été établie pour éradiquer totalement  ce phénomène, puisque ces dernières n’auront qu’à écoper 3 jours de « violon » si elles se font prendre par les policiers.

Il faut noter que, les résultats récemment publiés  par le GDM seront un canevas pour mettre en place une stratégie afin de lutter contre cette forme d’esclavage. Cette organisation a également proposé à quelques unes de ces mineures des formations diverses, en espérant que ce sera pour elles l’aube d’une nouvelle vie.

 






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *