Actualité

27 avril 2012

La propriété intellectuelle pour « l’innovateur visionnaire »

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : ,

Célébrée mondialement, la journée de la propriété intellectuelle a été, pour Madagascar, marquée par une exposition à la bibliothèque nationale dont le thème est «l’innovateur visionnaire ». Une exposition qui voit la présence d’organismes intervenant dans le domaine de la propriété intellectuelle et de l’innovation et de la création, tels que l’OMAPI et l’OMDA.

La propriété intellectuelle qui constitue les œuvres de l’intelligence humaine est en effet un élément indispensable dans le développement économique du pays. S’il y a les droits d’auteur, il y a la propriété industrielle. Dans un pays puissant, un dépôt de brevet se fait pratiquement toutes les cinq minutes. Ce qui n’est pas du tout le cas dans la Grande île. Il semble que les malgaches peinent à protéger leurs inventions alors que ceux-ci se trouvent en danger. La raison en est toute simple. Trop de pareras administratives ! Les vas et viens découragent les créateurs. Si les malgaches ne sont pas trop séduits par la protection de leur découverte, les étrangers s’empressent de défendre les leur chez nous. Selon Lala Harijaona Ranaivo de l’Office malgache de la propriété industrielle (OMAPI), « nous possédons actuellement 77 millions de brevets déposés via les documents de brevet venant de l’étranger. Nous pouvons les exploiter mais les produits seront interdits d’exportation ».

La ministre de la culture, Elia Ravelomanantsoa, était présente pour inaugurer l’exposition. Et cette journée a surtout témoigné l’importance de l’innovation dans les actions pour le développement économique. Selon le message du DG de l’organisation mondiale de la propriété, sans innovation, nous serions bloqués dans notre condition actuelle d’être humain. Mais les inventions et innovations présentent relativement peu d’intérêt si elles ne sont pas utilisés et partagés…». En faisant ainsi référence aux exploits dans le domaine de la santé.

Mais pour remarque, cette journée n’a pas suscité trop d’attention, car la propriété intellectuelle est loin d’être l’important souci de nos chers confrères !

 






 
 

 
Bila Tarabey signant son livre

Bilal Tarabey, Madagascar, dahalo

Enquête sur les bandits du Grand Sud. Voilà un petit livre qui est en réalité une petite fusée éclairante dans la littérature de l’Océan Indien. Sous-titré « récit » et signé par un jeune journaliste français d...
by Dominique Ranaivoson
1

 
 

Etudiants et dahalo, tous dans le même panier pour les forces de l’ordre

Des forces de l’ordre lourdement équipées, déployées en plusieurs unités, toutes en position de combat et prêtes à lancer l’offensive, c’est une image qui revient et qui ne choque plus les malgaches. S’agit il d...
by Madahoax
0

 

 

Le premier tour des élections présidentielles pour le 8 mai 2013

La crise prendra fin dans neuf mois. Le CENITa publié de manière très officielle le calendrier électoral conformément à l’esprit de la feuille de route. Le premier tour des élections présidentielles se tiendra le 8 ma...
by Madahoax
0

 
 

Où sont vos casques?

Une scène qui ne choque pas ou du moins qui ne choque plus : au milieu des embouteillages, entre camions, 4×4, taxis, taxis be et charrettes, des scooters et des motos se faufilent et profitent du moindre centimètre car...
by Madahoax
0

 

 

Le ministre de la Population veut imposer l’inscription de « ses » candidats à l’ENAM

Pour beaucoup, l’ENAM (Ecole Nationale d’Administration de Madagascar) représente la voie royale pour accéder aux plus hauts emplois de l’Etat. Créé en 1960, l’école publique était rattachée à l’Université de...
by Madahoax
0

 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *