Actualité

18 mai 2012

La police tire sur un opérateur économique et vole son argent

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : , ,
manifestation44

EGBien triste sort pour ce quadragénaire dénommé Gervais Rafilimanantsoa Solondraibe Rakotonirina : son corps a été retrouvé très tôt le matin dans une ruelle à Ankasina 67h. Criblé de balles, il a été tué par les éléments du GIR (Groupe d’Intervention Rapide) de la police nationale et délesté d’une somme de 60 millions d’Ariary.

Selon un gardien de parking, témoin oculaire du drame, « un taxi l’a déposé dans un coin de la rue. Des policiers en tenue civile sont descendus du pick-up blanc appartenant aux forces de l’ordre. Ils ont suivi le malheureux dans la ruelle, puis quelques secondes plus tard, le quartier entier a été réveillé par des coups de feu ». « Terrifié, je me suis replié et peu de temps après, j’ai entendu le véhicule tout terrain partir », rajoute-il. Un proche de la victime a indiqué à son tour que l’opérateur économique qui travaillait à Tsaratanana était un habitué du quartier. Chaque semaine, il rendait visite à son fils de 12 ans étudiant à Tana et habitant chez son oncle.

 La femme du défunt restée à Tsaratanana, a été alertée de la situation. Encore sous le choc, elle a tout de même révélé que son mari était en possession d’un sac contenant environ 60 millions d’Ariary. Ce sac n’a pas été retrouvé sur la victime ainsi que son collier en or qu’il portait toujours sur lui. Tout porte à croire que la victime a été tuée et détroussée par les membres des forces de l’ordre. En tout cas, les 7 balles retrouvées dans le corps de la victime proviennent bien des armes des membres du GIR.

Du côté la police, on a sorti une autre version des faits. Selon leur rapport, la victime aurait été accompagnée de deux autres hommes qui ont réussi à prendre la fuite. Mis en garde, ces derniers auraient ouvert le feu, d’où la riposte du GIR. Pour preuve, ces derniers ont retrouvé un pistolet sur le corps de la victime. L’arme aurait été utilisée pendant les échanges de tirs. Ne croyant pas un mot de cette version des faits, la famille de la victime va porter plainte. D’ailleurs, la femme du défunt a expliqué que son mari détenait une autorisation de port d’arme, par contre le pistolet retrouvé sur ce dernier ne lui appartient pas. De plus, les responsables de la morgue ont ajouté que juste après l’arrivée du corps, des policiers sont venus inspecter ce dernier avant même que la famille n’arrive sur place. Cet étrange comportement ne fait qu’augmenter les soupçons envers les membres du GIR.

Pour éviter que la situation ne prenne plus d’ampleur, le directeur général de la police a déclaré que « les policiers touchés de près ou de loin dans cette affaire seront livrés à la justice ». En  conclusion, on ne peut même plus compter sur les forces de l’ordre pour assurer notre sécurité. C’est la loi du plus fort qui règne à Madagascar!

 






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *