Actualité

26 décembre 2011

La peste tue encore à Madagascar

More articles by »
Written by: Madahoax
Bacterie peste bubonique

En pleins préparatifs de fête, le fokontany Ankorombe à Ambohitrolomahitsy dans le district de Manjakandriana a été mis en quarantaine. Des cas de peste bubonique ont été signalés : cinq personnes atteintes de la peste ont été dénombrées. Une fillette de 12 ans et un jeune homme de 18 ans sont morts de la maladie. Les trois autres personnes sont en traitement dans un centre de santé de la ville. Les habitants du fokontany paniquent.

Le manque d’hygiène entraînant la prolifération des rats est à l’origine de la maladie. De plus, les habitants préfèrent se soigner eux même au lieu de consulter un médecin lorsqu’ils se sentent souffrant. Le médecin inspecteur de Manjakandriana a d’ailleurs confirmé que les victimes étaient malades depuis un certain temps. Elles ont préféré se soigner elle-même, ce qui a provoqué l’épidémie dans le quartier. Ce n’était qu’au moment de constater les décès que les autorités sanitaires ont découvert qu’il s’agissait de cas de peste bubonique. Les tests se sont avérés positifs.

Depuis, le quartier a été mis sous quarantaine. Certains habitants du fokontany se sont enfuis chez leurs proches et des habitants des villages environnants n’osent plus s’aventurer dans les parages par peur d’attraper la maladie. A la moindre fièvre, les personnes ont peur qu’il ne s’agisse de la peste, ce qui a entraîné une forte affluence dans les centres de santé. Ceci a d’ailleurs facilité le travail des autorités sanitaires dans leur travail de dépistage et sensibilisation.

Les autorités locales ont commencé très rapidement à désinfecter le quartier et ses environs. Les broussailles ont été déblayées et les ordures ont été ramassées. Les autorités ont travaillé sans relâche pour désinfecter la ville et empêcher la propagation de la maladie. Lors de l’enterrement, les deux jeunes ont été enterrés à l’extérieur du tombeau familial et toues les personnes qui ont été en contact avec eux ont été désinfectées.






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *