Actualité

14 mars 2012

La pêche : oui ! mais elle nécessite une meilleure gouvernance.

More articles by »
Written by: Madahoax
Au moins ce genre de peche ne tarira pas nos mers!

Au moins ce genre de peche ne tarira pas nos mers!

A Madagascar, la pêche constitue un des secteurs pourvoyeurs de devises. Grace aux potentialités halieutiques riches et suffisamment variées, notre pays peut compter sur ce secteur pour assurer le développement et la relance économique du pays.

D’après le ministère de la pêche et des ressources halieutiques, le secteur en question a connu des résultats à la hausse malgré la faible croissance au niveau de l’économie en général. En effet, 24.783 tonnes de produits halieutiques, toutes espèces confondues, ont été exportées en 2011, ce qui a permis une valeur nominale de 325 Milliards d’Ariary contre 10.115 tonnes en 2010 pour 156 milliards d’Ariary. Concernant la filière crevette, celle qui représente les 79% de devises d’exportations dans ce secteur, on a enregistré près de 3.954 tonnes de crevettes en 2011 contre 3.227 tonnes en 2010. Motivé, le ministère en charge a projeté pour cette année d’augmenter le nombre de permis de collecte afin de mieux développer le secteur, au profit des pêcheurs et des collecteurs du pays.

Selon Christophe Breuil, l’expert Smartfish international qui apporte sa  contribution technique à l’Etat Malagasy, un nouveau mode de  gestion devrait être établi au niveau du secteur en utilisant la méthode de planification fondée sur la transparence et la participation.  Selon un rapport établi par l’ONG Blue Ventures Madagascar, 160 000 tonnes de ressources halieutiques ont été pêchés illégalement dans les eaux marines et territoriales du pays durant l’année dernière. La faute incombe aux gros pêcheurs  industriels irréguliers qui pillent nos richesses sans vergogne. Ainsi, toujours selon Christophe Breuil, «  la participation pourrait permettre aux  principaux acteurs de s’impliquer davantage à différents stades du développement et de la mise en œuvre d’une politique de partenariat ».

C’est quand même un constat encourageant. Si on persévère, voilà au moins une histoire qui ne finira pas en queue de poisson.






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *