Actualité

15 février 2012

La micro finance: un essor considérable

More articles by »
Written by: Julia
Étiquettes : ,

La micro finance: le nouveau phénomène économique qui aide tout le monde. Implanté dans le pays depuis quelques années, le système de micro finance séduit de plus en plus de monde chaque année. Le principe de la micro finance étant d’assembler des épargnes sans frais. Cette opération s’avère être plus qu’un succès à Madagascar où le taux d’accès à un service financier est l’un des plus faibles au monde.D’après les enquêtes de l’Association Professionnelle des Institutions Financières Mutualistes (APIFM), quelques 273 558 adhérents sont recensés depuis le début de l’installation du système de micro finance dans l’île. L’APIFM rassemble la Coordination Nationale de la Micro Finance (CNMF),  les organisations financières de proximité et les différentes Institutions de Micro Finance (IMF). On distingue les institutions de micro finance mutualistes et non mutualistes. D’ailleurs, le système de micro crédit a un taux d’entrée de 7,6% dans les foyers malgaches. Foyers dont la quasi-totalité génèrent de faibles revenus et sont composés en général de quatre à cinq personnes.

L’institut de micro finance à Madagascar compte à présent plus de 420 caisses. A eux seuls ils ont pu réunir un volume d’épargne de dix millions d’euro. Cet important volume d’épargne a permis à ces derniers de partager plus de 15,3 millions d’euros de crédits. Les institutions de micro finance mutualistes existant dans le pays sont l’ADéFI, le réseau AECA, le réseau CECAM, le réseau OTIV et le réseau TIAVO.

Par ailleurs, à Madagascar, la contribution de l’Agence Française pour le Développement, se limite  à des subventions. Ces subventions ne sont destinées qu’à quatre institutions mutualistes et non mutualistes de micro finance. D’autres catégories d’institutions, associations ou ONG connues régulièrement sous le nom d’Organisations Financières de Proximité (OFP) proposent également des services ou des produits de micro finance.

Néanmoins, les efforts entrepris par le petit travailleur malgache commencent à porter leurs fruits. Cela se voit à travers le succès fulgurant du système de micro finance.






 
 

 

La Banque Mondiale pressée de reprendre les financements?

La Banque Mondiale envisage de reprendre le financement de certains programmes pour amortir le choc de l’appauvrissement de la population malgache. Depuis que les bailleurs de fonds ont coupé tous les financements directs du...
by Madahoax
0

 
 

Reprise de certains financements

Le Cadre Intégré Renforcé est un programme mis en œuvre par le FMI, l’ITC, le CNUCED, le PNUD, la Banque mondiale et l’OMC. Les PMA (Pays les moins Avancés) bénéficient de ce programme. Financé par plusieurs donate...
by Madahoax
0

 

 

Les règles de financement des collectivités territoriales à la loupe.

Toutes les activités au sein des collectivités territoriales doivent être conformes aux lois en vigueur.  L’autonomie des collectivités territoriales décentralisées dépend surtout de leurs finances. En général, quat...
by Madahoax
0

 



One Comment


  1. […] délégation conduite par le  vice premier ministre Botozaza Pierrot, chargé de l’économie et de […]



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *