Actualité

23 avril 2012

La journée mondiale de la Terre au Café de la gare

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : ,
one day on earth

« One day on Earth – une journée sur terre », tel est l’intitulé du film diffusé au Café de la Gare par l’Unicef et le Pnud, pour célébrer la journée Mondiale de la Terre. L’histoire n’est autre que le déroulement de tous les évènements des quatre coins du globe, survenus le 10 Octobre 2010.

Le projet a été initié en 2008, par Kyle Ruddick, et Brandon Litman où ils voulaient mémoriser dans un film, le vécu des hommes de par les quatre coins du globe en 24 heures. Depuis, on a émis des  appels un peu partout dans le monde, afin de faire participer des réalisateurs aussi bien professionnels qu’amateurs. Le but est de rassembler les films en une seule œuvre cinématographique. La première création s’est focalisée sur la journée du 10.10.10. Au final, après un an et demi de dur labeur, les 3000 heures de séquences d’images tournées le même jour ont été résumées en 104 minutes. Joie, tristesse, tragédie, sourire, bref tous les sentiments de l’homme relatés en un seul jour. En plus, quelques statistiques assez étonnantes ont été évoquées. A titre d’exemple, durant le  10 Octobre 2010, 130 000 couples se sont mariés, 172 millions de dollars de dépensées dans le monde,  ou aussi 45 pays étaient engagés dans des conflits militaires…

Selon Solange Nyamulisa, chargée de la communication au sein du Pnud Madagascar, «… Madagascar faisait partie des pays ayant participé à la projection du film ». Elle rajoute que ce film a vu le jour grâce à une étroite collaboration avec les organisations humanitaires, les entités du secteur privé ainsi que de la société civile telles que Human Right Watch, WWF, Pnud, United Nations Fund, 350.org, Ford Foundation, water.org, vimeo et Ning. Une réussite, puisque le second volet 11.11.11 est en cours de préparation. Plusieurs autres organisations se sont adonnées à y contribuer.

Malgré la qualité de la production, « One day on Earth » n’était pas exempt de critiques émanant des spectateurs au Café de la Gare. Interrogée, Karine suggère que le film serait mieux en version française, car selon elle, l’anglais n’est pas tout à fait maîtrisé dans beaucoup de pays. Pour Diana, les réalisateurs devraient envisager de produire un film du même genre mais sur un plan pédagogique. Bien des remarques tout aussi inoffensives, qu’on s’impatiente de voir la version 11.11.11.

 






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *