Actualité

7 février 2012

La gestion du stock de bois ne sent pas la rose

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : ,
rose1

Des ONG lassés sans doute par les péripéties du trafic de bois de rose, des non-dits et des mystères entourant ce scandale demande des éclaircissements.

Une coalition d’ONG a récemment adressé une lettre aux autorités malgaches avec copie pour  la Banque mondiale qui est l’un des principaux bailleurs de fonds finançant les projets concernant l’environnement dont nous publions quelques extraits.

Cette lettre dit en substance : « Le stock de bois de rose confisqués à Madagascar doit être géré d’une manière transparente pour éradiquer la demande future du produit issue d’une exploitation forestière illégale et pour le renforcement de la protection de la forêt tropicale surtout pour les essences en voie de disparition. Les traders sont actuellement assis sur des stocks importants de bois de contrebande qui ont été amassés à la suite de la crise politique.

Nous sommes préoccupés par les récents rapports indiquant que les ventes initiales de bois de rose confisqués ne seront pas menées dans le cadre de la transparence. Une vente faite dans ces conditions ne profiterait qu’aux responsables de l’exploitation illégale et exposerait les acheteurs à des risques juridiques. Nous exhortons le gouvernement ainsi que les institutions internationales et les pays partenaires commerciaux à étudier cette question très attentivement avant d’accepter tout processus de vente ou la cession immédiate des stocks de bois saisis. »

L’objectif avoué de cette lettre est d’arriver à un stock zéro de bois de rose et une activité de coupe réduite à zéro afin d’éviter la récurrence du problème. En effet si la vente du bois confisqué ne respecte pas les conditions de transparence, cela risque d’enrichir davantage les trafiquants et inciter d’autres exploitations frauduleuses et illicites du bois « au bénéfice des acteurs criminels à Madagascar ou ailleurs. » Ces ONG préconisent soit la destruction pure et simple du stock ou de procéder à une vente aux enchères dans la transparence totale afin de clore définitivement ce triste chapitre.






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *