Actualité

10 avril 2012

Faits divers : La foudre a frappé de nouveau.

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : ,
foudre

Malgré le mauvais temps, les tananariviens ne se sont pas privés de sortir de leur foyer pour savourer le traditionnel pique-nique du lundi de Pâques en famille. Mais la foudre a joué un mauvais tour dans certains quartiers riverains d’Analakely.  Conséquences, plus d’une dizaine de foyers incendiés.

Durant le week-end pascal, la capitale a été plutôt arrosée par la pluie. Pour certaines personnes, la journée du lundi a été couronnée par la tombée de la foudre. Elle a frappé simultanément en deux endroits. Selon les commentaires, un bruit assourdissant a secoué les environs d’Analakely. Très vite, on entendait les sirènes des pompiers. A Tsaralalana, non loin du QG des pompiers, le deuxième étage d’un appartement administratif a été incendié. Les sapeurs-pompiers se sont empressés d’éteindre le feu mais cela a pris plus d’une trentaine de minutes à cause de l’ampleur de la situation. Du constat des faits, le paratonnerre du bâtiment, peut-être trop usé, n’a pas su remplir convenablement son rôle. La décharge électrique n’a pas été entraînée jusqu’à la prise souterraine par le câble prévu à cet effet. Il semblerait que la foudre a presque arraché le paratonnerre. Par conséquent, les mobiliers de l’appartement en ont payé les frais.

La même chose s’est produite dans le quartier de Manarintsoa-Isotry où des dizaines de maisonnettes en bois ont été calcinées. Au départ, un arbre environnant a été la victime de la foudre, mais à cause du vent, les flammes se sont très vite répandues. Malgré les efforts déployés par les habitants du quartier, les dégâts étaient considérables. Plusieurs familles ont perdu, en un instant, leurs biens. Pour certains, le seul « bien » qui leur restait, était les vêtements qu’ils portaient le jour du drame. De pareils évènements sont souvent l’occasion pour que des individus malintentionnés profitent du malheur des victimes. Selon ces dernières, des malfrats se sont fait discrets pour dérober les marchandises et les affaires qui ont pu être sauvées.  L’occasion était trop belle car la plupart des sinistrés étaient des commerçants.

Le champ de ruines était le seul souvenir que les sinistrés ont gardé du week-end pascal. La protection contre la foudre ne doit pas être prise à la légère.

 






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *