Actualité

18 novembre 2011

Politique : La formation du gouvernement encore repoussée

More articles by »
Written by: HR
Étiquettes : ,

Le peuple Malagasy doit encore en effet attendre pour voir le destin politique de leur pays se décider. La date prévue par la feuille de route pour la formation du gouvernement de Transition conduit par le premier ministre de consensus BERIZIKY Jean Omer est dépassée sans résultat.

Maputo, Addis Abeba, mêmes combats ?

En outre, les entités politiques de l’opposition passent au boycott du  processus. Le premier ministre de consensus qui a pour mission d’unir les différents acteurs politiques Malagasy est confronté à peu près au même problème que celui du premier ministre des accords de Maputo et Addis-Abeba d’il y a deux ans. La recherche de consensus concernant la répartition des portefeuilles ministériels est actuellement au cœur du problème.

Pierres d’achoppement : les ministères de souveraineté 

Ce sont surtout les ministères de souveraineté qui sont à l’origine du blocage. Durant la journée du 17 Novembre 2011, le président de la Transition Andry RAJOELINA  et le premier ministre se sont longuement entretenu sur le sujet. En fin d’après-midi vers 17 heures, après l’entretien BERIZIKY Omer s’est rendu au Villa la Franchise pour rencontrer les mouvances opposantes. A l’issu d’une longue discussion d’environ deux heures, ces dernières ont effectué des déclarations par l’intermédiaire notamment de Mamy RAKOTOARIVELO de la mouvance Ravalomanana et de Monja ROINDEFO du Monima.

Et maintenant ?

Selon eux, le processus de  formation du gouvernement n’est pas conforme  à l’esprit de la feuille de route. Ils pourraient ainsi se retirer du processus, et des rumeurs ont circulés à propos de la démission du premier ministre. Mais la déclaration officielle est que BERIZIKY Omer reste en place, seulement la sortie de son gouvernement est reportée à une date ultérieure. Il est d’ailleurs disposé à mettre tout en œuvre pour former son gouvernement. On attend actuellement la suite du feuilleton et des négociations pour espérer une évolution rapide des situations économiques et sociales dans le pays.






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *