Actualité

17 avril 2012

La femme d’un ressortissant étranger retrouvée morte dans un puits

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : ,
insécurité

La criminalité est à son summum à Madagascar. La liste d’affaire serait inépuisable si on était dans l’obligeance de narrer tous les cas. L’attention a été portée sur la découverte macabre de la femme d’un ressortissant étranger dans un puits.

Un crime des plus odieux, puisque la victime a été retrouvée dans un piteux état : visage recouvert de bleus et corps dénudé. En effet, son mari a du s’absenter pour une mission et sachant qu’elle était seule à la maison, les malfaiteurs en ont profité. Quelques jours avant cette découverte, les enfants de la malheureuse, vivant à l’étranger, voulaient prendre de ses nouvelles mais elle était injoignable au téléphone, les rendant de plus en plus inquiets. Ils ont par la suite alerté la famille proche pour rendre visite à la dame, une malgache de sang, mais en vain. Même les voisins ne l’ont pas vu depuis quelque temps.

Dès lors, la gendarmerie a été informée de la situation. Comme à l’accoutumée, une enquête a été ouverte. Les agents responsables se sont déployés pour effectuer une fouille minutieuse. Morte ou vivante ? Au grand regret de la famille, le corps de la femme a été découvert dans un puits par les pisteurs. Sans doute que celui-ci a commencé à dégager une certaine odeur. Mais d’autres indices ont révélé qu’il s’agissait bien d’un crime commis par des brigands. Des appareils électroménagers ont été dérobés dans la résidence de la victime. Et par le plus grand des hasards, le gardien s’est volatilisé. Mais il ne pouvait pas échapper à la poursuite des éléments de la gendarmerie. Retrouvé, le gardien a fait des aveux très intéressants pour la suite de l’enquête. Il aurait été payé par les malfaiteurs pour abandonner son poste. Soumis de force par les interrogateurs, il a refilé quelques noms dont celui du commanditaire. Actuellement, les investigations se poursuivent.

Les nationaux comme les ressortissants étrangers, les riches comme les pauvres sont tous les cibles de barbares sans scrupules. Un cas tout aussi triste que ce qui a été narré vient d’être mis au grand jour à Tuléar. Une française a été découverte morte sur la plage d’Andaboy, une plage réputée « dangereuse » pour ceux qui s’y aventurent.

 






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *